Menu
A+ A A-

L'actualité du pétrole et des cours du pétrole

Les pertes se creusent, dans un marché fébrile

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole baissaient fortement lundi en cours d'échanges européens, perdant autour de 3,5% dans un marché ébranlé par l'abaissement vendredi de la note de la dette des Etats-Unis par l'agence de notation financière Standard and Poor's.
Lire la suite...

Asie: le baril de Brent sous 100 USD, le New Yorkais sous 80 USD

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient en forte baisse mardi matin dans les échanges électroniques en Asie, le baril de Brent passant sous le seuil des 100 dollars et celui de New York sous les 80 USD, l'abaissement de la note de la dette des Etats-Unis ayant plombé un peu plus les prévisions de demande.
Lire la suite...

Le brut monte timidement après les chiffres de l'emploi américain

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient avec hésitation vendredi à l'ouverture à New York, malgré des chiffres de l'emploi meilleurs qu'attendu, alors que le marché se demandait si ce serait suffisant pour soutenir la demande de brut dans un environnement économique très fragile.
Lire la suite...

Le brut hésite dans un marché qui peine à trouver une direction

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé vendredi en cours d'échanges européens, en hausse à Londres et en baisse à New York, dans un marché toujours sous le choc de la dégringolade des cours de la veille et emprunt d'inquiétudes persistantes sur la reprise économique mondiale.
Lire la suite...

Les Stocks de pétrole brut

  -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Chiffres du jour

Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

Lire la suite

Cours du pétrole: le pire est-il passé?

Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

Lire la suite

Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

Lire la suite