Menu
A+ A A-

L'actualité du pétrole et des cours du pétrole

Le brut continue de grimper et atteint un nouveau sommet à Londres

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole

Londres - Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi en fin d'échanges européens, s'approchant des 99 dollars à Londres, dans un marché stimulé par une baisse des stocks américains alors que les opérations en vue du redémarrage de l'oléoduc Trans Alaska se prolongeaient.

Lire la suite...

Le pétrole continue de monter à New York à l'ouverture

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petroleNEW YORK - Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse mercredi à l'ouverture à New York, alors que les opérations de redémarrage de l'oléoduc Trans Alaska, qui représente une importante source d'approvisionnment, se prolongeaient.
Lire la suite...

Le brut se stabilise, après un nouveau sommet en deux ans à Londres

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole

Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir franchi pour la première fois depuis deux ans à Londres la barre des 98 dollars, dans un marché où les craintes sur l'oléoduc Trans Alaska s'estompaient et où pesait un renchérissement du dollar.

Lire la suite...

Le baril remonte à 90 USD à l'ouverture à New York

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole New YorkNew York:Les prix du pétrole montaient mardi à l'ouverture à New York, alors que les opérateurs attendaient la réouverture de l'oléoduc Trans Alaska, par lequel transite 10% de la production américaine.
>Vers 14H25 GMT (15H25 HEC), sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en février s'échangeait à 90,22 dollars, en hausse de 97 cents par rapport à la veille.
Lire la suite...

Le brut en progression, a son plus haut depuis 2 ans à Londres

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole évoluaient en légère progression vendredi en début d'échanges européens, atteignant un nouveau sommet depuis plus de deux ans à Londres, améliorant ses plus hauts de la veille, sur un marché soutenu par l'affaiblissement du dollar.

Vers 11H00 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'échangeait à 91,00 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 31 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Il était monté un peu plus tôt jusqu'à 91,07 dollars, un niveau plus vu depuis début octobre 2008, battant son sommet de la veille à 90,84 dollars.


Lire la suite...

Les Stocks de pétrole brut

  -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Chiffres du jour

Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

En février 2019, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

Lire la suite

En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

Lire la suite

Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

Lire la suite