Menu
A+ A A-

L'actualité du pétrole et des cours du pétrole

Le brut reprend sa baisse à l'ouverture à New York

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole repartaient à la baisse lundi à l'ouverture à New York, après avoir perdu six dollars le baril la semaine dernière, alors que les investisseurs s'inquiétaient toujours des conséquences de la crise grecque.
Lire la suite...

Asie: le pétrole sans direction (93,47 USD)

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient sans direction mardi dans les échanges électroniques en Asie, dans un marché tiraillé entre les inquiétudes liées à la crise grecque et le rebond des Bourses américaines, ont indiqué les analystes.
Lire la suite...

Asie: le brut en baisse (92,32 USD)

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse lundi dans les échanges électroniques en Asie, en raison des craintes sur la Grèce et sur l'économie américaine, selon les analystes.

 

Lire la suite...

Les Stocks de pétrole brut

  -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Chiffres du jour

Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

En février 2019, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

Lire la suite

En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

Lire la suite

Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

Lire la suite