Menu
A+ A A-

L'actualité du pétrole et des cours du pétrole

Le repli se poursuit, sous le coup de prises de bénéfices

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole poursuivaient leur repli vendredi en fin d'échanges européens, pliant sous le poids de prises de bénéfices au lendemain d'un bond de plus de 3 dollars alimenté par l'accord conclu par les dirigeants européens pour tenter de venir à bout de la crise en zone euro.
Lire la suite...

Ouverture en repli à New York à 92,56 dollars

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient vendredi à l'ouverture à New York, le marché reprenant son souffle après avoir été dopé la veille par le plan mis sur pied par les pays de la zone euro pour endiguer la crise de la dette.
Lire la suite...

Le brut bondit de plus de 3 dollars à l'ouverture à New York

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New York New York : Le pétrole se renchérissait fortement jeudi à l'ouverture à New York, l'accord arraché pendant la nuit entre les pays de la zone euro et les chiffres de la croissance aux Etats-Unis renforçant la confiance du marché dans la conjoncture économique et la demande d'énergie.
Lire la suite...

Les Stocks de pétrole brut

  -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Chiffres du jour

Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

Lire la suite

En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

Lire la suite

Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

Lire la suite