Menu
A+ A A-

🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...



▶️ Les Echos :
Outre-Atlantique, un certain nombre d'indicateurs cruciaux ont montré de premiers signes de ralentissement. L'indice ISM manufacturier pour mai, publié lundi, a montré une contraction bien plus forte qu'attendu. Tout comme les chiffres des créations de postes aux Etats-Unis, qui ont reculé bien en deçà des prévisions des analystes.

Par contre, le prix du gaz naturel augmente depuis le début de l’année, comme vous le voyez ci-dessous.

La fermeture d’un gazoduc en Norvège ajoute à la pression sur l’offre, et tire le prix vers le haut.

▶️ Les Echos :
Le cours du gaz européen bondissait lundi de plus de 10 %, poussé par la fermeture d'un gazoduc reliant la Norvège au Royaume-Uni, la production norvégienne restant cruciale pour l'approvisionnement européen. En début d'après-midi, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne du gaz naturel, évoluait à 37,70 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir bondi de plus de 13 % et touché son plus haut niveau de l'année à 38,70 euros.


🛢️ Dossier gratuit sur l'énergie

L'auteur, Henry Bonner, propose un dossier spécial gratuit sur la situation des sociétés de pétrole. 

Saisissez votre email pour le recevoir gratuitement.


⤵ Hausse en dépit de l’arrivée du solaire

La hausse du prix du gaz a lieu en dépit de la hausse de la production des renouvelables - en particulier le solaire.

Comme le montre le graphique ci-dessous de Statista et le groupe Ember, la production d’électricité du solaire atteint 6,9 TWh en décembre, et monte à 27,6 TWh en avril.

La production d’éolien baisse sur la période.

De plus, le production d’électricité par le gaz baisse, de 43,6 TWh en décembre, à 24,2 en avril.

La hausse du prix du gaz a lieu en dépit d’une baisse de la consommation de gaz, en raison de l’arrivée de l’été et la production du solaire !

En effet, les renouvelables demandent des sources d’appoint, en compensation des variations dans la production.

Les coûts des énergies de remplacement - en particulier le gaz - grimpent en conséquence.

La hausse des coûts de l’énergie fait aussi partie du programme contre les émissions de carbone…

▶️ Explique Reporterre :
Les travaux scientifiques sur la décroissance et la post-croissance se multiplient fortement depuis quelques années. En avril 2024 encore, des économistes ont calculé les effets, jugés positifs, d’une décroissance des pays riches pour le climat. Les derniers rapports du Giec explorent déjà la notion de « sobriété », impliquant une limitation de la consommation d’énergie et de matériaux, plutôt antinomique avec l’idéal de croissance. Le prochain cycle d’évaluation du Giec devrait encore davantage prendre en compte les scénarios de décroissance…


⤵ Blocage des financements

Les autorités font pression contre l’octroi de crédits au secteur…

▶️ Les Echos :
Au grand dam des banques européennes , qui craignent un fossé avec leurs homologues américaines, la BCE suit désormais une logique de montée en puissance lorsqu'elle exerce des pressions sur le secteur bancaire. Les astreintes financières constituent une arme au sein de sa boîte à outils. Cette sanction peut être appliquée pour chaque jour où une infraction est constatée, et cela peut aller jusqu'à six mois.

La hausse de la production via les renouvelables crée la nécessité de sources d’électricité d’appoint - dont le gaz naturel.

Par contre, les restrictions sur la production et la fermeture de gazoducs réduisent l’offre sur le marché.

En l’absence d’un changement de cap, des hausses de prix attendent à l’horizon.

Henry Bonner a mis au point un dossier spécial gratuit au sujet de la situation dans les sociétés de pétroleIl écrit aussi au quotidien sur la Bourse et l’investissement (avec de l’analyse de la politique et sujets d’économie).

🔎 Vous pouvez tout recevoir gratuitement sur ce lien ou via le formulaire ci-dessus.



(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter 🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire



    Communauté prix du baril


    Les notes d'Henry Bonner

    lundi 17 juin 2024

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole et du gaz

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de gaz, en Argentine...

    mardi 04 juin 2024

    ⚡ Excès d’électricité : nécessité du gaz naturel d’appoint

    Europe: Des plongeons de prix de l'électricité tirent le prix du MWh jusqu’à 0 euros, voire moins... La cause provient de la hausse de la quantité de production via les renouvelables au...

    mardi 28 mai 2024

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    samedi 18 mai 2024

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien plus d’investissements dans les renouvelables et réseaux d’électricité...

    lundi 13 mai 2024

    🇫🇷 Engie : 3 milliards d’euros d'investissements à risque dans le biogaz

    Energie: Engie, le distributeur d’énergies, vient d’acheter deux centrales à biogaz, et passe ainsi la barre de 1 TWh de production de biogaz. Il a un objectif de plus de 10...

    mercredi 20 mars 2024

    📈 111 milliards $ de distributions par les majors : vers plus de superprofits

    Compagnies pétrolières: Selon Reuters, les distributions de bénéfices et rachats de parts par les majors du pétrole - BP, Chevron, Exxon, Shell, et TotalEnergies -, en 2023, dépassent les montants...

    lundi 12 février 2024

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les...

    lundi 05 février 2024

    🔥 Blocage du gaz naturel liquide

    Analyse: La lutte contre les énergies fossiles - en particulier le pétrole et le gaz - reprend après un peu de pause en raison de la crise des énergies, et...

    vendredi 22 septembre 2023

    📈 Pétrole au-dessus de 90 $ : aubaine des producteurs

    Paris: Le pétrole remonte au-dessous des 90 $ le baril. Les producteurs de pétrole connaissent les 3 meilleures années de ce siècle, et peut-être de tout temps.

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite