Menu
A+ A A-

🇦🇿 Un vétéran du pétrole nommé à la tête de la COP29 en Azerbaïdjan

cours du petroleBakou: Pour la seconde année consécutive, un homme du pétrole présidera la conférence de l'ONU sur le climat, l'Azerbaïdjan ayant nommé son ministre de l'Ecologie et des Ressources naturelles Mukhtar Babayev, ancien de la compagnie pétrolière Socar, comme président de la COP29 qui se tiendra en novembre à Bakou.
"Son Excellence Mukhtar Babayev a été nommé président désigné de la 29e session de la conférence des parties", a écrit à l'AFP vendredi Rashad Allahverdiyev, un responsable du ministère, dans un courriel.

L'an dernier, les Emirats arabes unis, hôtes de la COP28, avaient choisi Sultan Al Jaber, patron de la compagnie nationale ADNOC, pour présider la conférence de l'ONU, qui s'est conclue en décembre à Dubaï sur un appel historique à une "transition" hors des énergies fossiles, la première fois qu'une COP lançait un tel appel.

La présidence sortante de la COP a d'ailleurs félicité M. Babayev, qui représentait son pays aux négociations de Dubaï.

"Nous travaillerons avec les présidences de la COP29 et de la COP30 (au Brésil, NDLR), ainsi qu'avec l'ONU Climat, pour concrétiser le succès historique et transformateur de la COP28 et maintenir l'objectif de 1,5 Grad à portée de main", a écrit la présidence de la COP28 dans un message sur X.

Le gouvernement azerbaïdjanais a également nommé le vice-ministre des Affaires étrangères, Yalchin Rafiyev, comme négociateur en chef pour la COP29.


⤵ 16 ans chez Socar

Les COP sont organisées chaque année dans une zone différente, et les pays hôtes sont désignés par consensus par les pays de la zone. En 2023, les pays asiatiques avaient désigné les Emirats, et cette année, après des mois de blocage, c'est finalement l'Azerbaïdjan qui a été désignée par les pays d'Europe de l'Est, qui incluent la Russie.

M. Babayev a travaillé de 1994 à 2003 au département des relations économiques extérieures de Socar (State Oil Company of Azerbaijan Republic), la compagnie nationale pétrolière et gazière du pays, avant de changer pour le département du marketing et des opérations économiques.

De 2007 à 2010, il fut vice-président chargé de l'écologie de la compagnie pétrogazière.

Il est ministre de l'Ecologie et des Ressources naturelles depuis 2018.

Les présidents de COP, historiquement, ont tous été des ministres ou des diplomates, jusqu'à l'exception de 2023. Sultan Al Jaber est président d'ADNOC, l'un des plus gros producteurs de gaz et de pétrole du Golfe, tout en ayant représenté de multiples fois son pays aux COP, et en dirigeant la société émiratie d'énergies renouvelables, Masdar.

Sa double casquette avait été critiquée pour le risque de conflits d'intérêts, et des documents ont montré un mélange des genres entre les intérêts d'ADNOC et ceux de la COP28 dans la préparation de réunions avec des gouvernements étrangers.

Le paysage de la prochaine COP rappellera les Emirats.

Bakou fut l'une des capitales mondiales du pétrole au début du 20e siècle, explique à l'AFP Francis Perrin, spécialiste de l'énergie à l'Institut de relations internationales et stratégiques, "avec des intérêts russes, Shell et les frères Nobel à l'époque".

Le pays a développé à partir des années 1990 de gros gisements pétroliers et gaziers en mer Caspienne, poursuit-il.

Aujourd'hui le gaz est devenu plus important que le pétrole pour l'Azerbaïdjan, membre de l'OPEP+, principalement exporté vers l'Europe.

"Le pays reste aujourd'hui très dépendant des hydrocarbures qui représentent un peu moins de 50% de son PIB, un peu plus de 50% de ses recettes budgétaires et un peu plus de 90% de ses recettes d'exportation", ajoute Francis Perrin.

(c) AFP

Commenter 🇦🇿 Un vétéran du pétrole nommé à la tête de la COP29 en Azerbaïdjan



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite