Menu
A+ A A-

🔎 Le pétrole absorbe les hausses de taux

Analyse des prix du pétroleAnalyse: Le pétrole souffre des risques à l’économie de la planète… mais profite d’un manque d’offre - en partie à cause des mesures contre la production.

Les banques d’affaires avertissent que le pétrole devrait remonter la pente.


▶️ Reuters :
Selon une note des analystes de Goldman Sachs, de ce samedi, la pression contre le prix du pétrole - issue des craintes sur le système bancaire, et un ralentissement de l'industrie - dépasse la réalité de l’offre et de la demande.

Le groupe prévoit un prix du Brent de 95 $ en décembre, et de 100 $ en avril prochain. La société de recherche ANZ prévoit que le marché va porter davantage d’attention au manque d’offre sur le marché, et moins sur les conditions économiques.
Le graphique ci-dessous de l’Agence internationale de l’énergie. Il montre que la consommation d’énergies croît d’année en année, en dépit des éoliennes, panneaux solaires, et autres.


Le graphique montre un déclin à partir de l’année prochaine. Néanmoins, la projection reflète les envies des dirigeants, et non les réalités.

Dans l’immédiat, cependant, un signal de ralentissement provient en ce moment du secteur de l’immobilier.

🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

▶️ Les Echos :
Le secteur du logement neuf s'enfonce dans une crise d'ampleur historique. A fin mars, le nombre de permis de construire accordés par les maires était en baisse de 11,5 % sur un an, à 441.400, selon les chiffres publiés il y a quelques jours par le ministère de la Transition écologique. Quant aux mises en chantier, elles reculaient de 8,3 %, à 359.200.

Les réservations d'appartements neufs avaient déjà chuté de près de 25 % sur un an en 2022 , et celles de maisons neuves de plus de 30 %. Et depuis le début de l'année 2023, la situation s'est encore aggravée. « Trois grandes régions m'ont déjà remonté des baisses de 50 % au premier trimestre 2023 par rapport au premier trimestre 2022 », indique Pascal Boulanger, le président de la FPI - qui doit présenter le 25 mai les chiffres pour l'ensemble du territoire.
Le ralentissement de l’immobilier illustre les effets des hausses de taux. Elles ralentissent l’activité, dont la construction et les achats de biens immobiliers.

Le changement aux conditions de marché ne touche pas tous à égalité. Il a plus d’impact sur les logements neufs, pour lesquels le crédit a le plus d’impact - les promoteurs, compagnies de construction et acheteurs comptent sur l’accès à la dette.

Dans les logements anciens, les effets de la hausse prennent plus de temps.

▶️ Les Echos :
La hausse des taux d'intérêt d'emprunt immobilier grève le pouvoir d'achat des ménages. Les banques ont aussi durci les conditions d'octroi de leurs prêts. Le nombre d'acheteurs se fait plus rare. Les délais de vente s'allongent. Pourtant, les vendeurs ne semblent toujours pas prêts à ajuster leurs prix à la baisse - ou alors seulement a minima.
Mon équipe anticipe des hausses et baisses de l’inflation - avec une tendance vers des niveaux d’inflation élevés et des taux d’intérêts en hausse, à la différence des 40 dernières années (avec une baisse du niveau de l'inflation, et des taux).


Pétrole entre inflation et déflation


J’ai récemment discuté avec un expert sur les minières et pétrolières, Rick Rule.

▶️ Il offre ses commentaires :
La volatilité au cours des cinq prochaines années est une conséquence de deux énormes systèmes météorologiques économiques.

L'un étant la déflation. Et l'autre étant l'inflation.

L'inflation, je pense, se produira en grande partie comme une réponse politique à la déflation.

Dans un monde juste, les gens qui font des erreurs sont punis. Le Crédit Suisse, devenu Débit Suisse, va au ‘paradis de l'argent’ - il fait faillite - au lieu d'être renfloué. Et ce processus d'aller au ‘paradis de l'argent’ est déflationniste.

Le résultat de choses comme la banque de la Silicon Valley, la First Republic Bank, le Débit Suisse est que les institutions financières du monde entier essaient de réduire le risque sur leurs bilans [en réduisant l’octroi de prêts].

Cela retire de la liquidité des marchés de crédit, et c'est déflationniste.

Mais les gouvernements, en particulier les gouvernements élus par la population, ne peuvent pas se permettre la déflation.

En effet, les débiteurs sont bien plus nombreux que les épargnants.

Des taux d'intérêt artificiellement bas favorisent les débiteurs. Ils favorisent les dépensiers, pas les épargnants.

Et donc la volatilité que je pense que vous pouvez voir au cours des cinq prochaines années au moins sera le résultat naturel d'une guerre entre la déflation et l'inflation. Vraiment un spectacle intéressant, je pense.

Comme Rick, nos analystes prévoient une hausse des prix, et des taux d’intérêts, sur la durée. Malgré la tendance à la hausse, des périodes de ralentissement de l’activité, de faillites, et de chute des prix d’actifs comme le pétrole et l’or vont avoir lieu.

Comme l’estime Goldman Sachs, le pétrole a des chances de sortir son épingle du jeu.


🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter 🔎 Le pétrole absorbe les hausses de taux



    Communauté prix du baril


    Les notes d'Henry Bonner

    lundi 12 février 2024

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les...

    lundi 05 février 2024

    🔥 Blocage du gaz naturel liquide

    Analyse: La lutte contre les énergies fossiles - en particulier le pétrole et le gaz - reprend après un peu de pause en raison de la crise des énergies, et...

    vendredi 22 septembre 2023

    📈 Pétrole au-dessus de 90 $ : aubaine des producteurs

    Paris: Le pétrole remonte au-dessous des 90 $ le baril. Les producteurs de pétrole connaissent les 3 meilleures années de ce siècle, et peut-être de tout temps.

    jeudi 01 juin 2023

    Notre petit groupe d’analystes défie la pensée courante sur le pétrole

    Je m’appelle Henry Bonner. En dépit d’un repli des prix du pétrole cette année, mon équipe et moi continuons d’insister que le pétrole demeure un des meilleurs placements pour cette...

    mardi 23 mai 2023

    Gaz naturel : rebond de la demande en 2023

    Analyse: Le prix du gaz plonge. La demande demeure en retrait. Selon Bruegel, à date de mars 2023, la France consomme 13 % de gaz de moins que la moyenne...

    vendredi 28 avril 2023

    🔎 Un nouvel “Opep vert” contre la production de barils

    Analyse: Les producteurs pétroliers tentent - depuis l’apparition du secteur pétrolier - de se concerter pour limiter la production, et ainsi augmenter le prix du baril.L’Opep représente seulement l’une des...

    samedi 15 avril 2023

    🔎 Perte de 100 milliards $ d’investissements : pétrole, énergie chers sur la dur…

    Analyse: La réalité revient au galop...Les faillites reprennent à la hausse, comme vous le verrez ci-dessous dans l'article.Les prix de l’énergie fournissent une raison de plus aux fermetures d’entreprises...

    mardi 07 mars 2023

    🔎 Pétrole : un gain de 6000 % détruit par l'inflation

    Analyse: Certaines des sociétés de pétrole qui créent le plus d’argent pour les actionnaires réussissent, non avec la découverte d’un gisement en particulier, ni la hausse du prix du baril...

    vendredi 03 mars 2023

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    Pétrole: la Russie annonce une coupe de sa production de 471…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite