Menu
A+ A A-

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Depuis presqu'un an, le Venezuela a lancé sa propre cryptomonnaie indexée sur le cours du pétrole : le Petro. Quel avenir pour cette cryptomonnaie basée sur l'or noir ?

Retour sur les cryptomonnaies

Source: Pexels

Un jour il y a eu le dollar, la livre sterling puis l'euro : des monnaies historiques, adossées à des banques centrales. Puis arriva l'ère des nouvelles technologies. Et puisque tout passe désormais par internet et son monde affranchi de certaines règles, pourquoi ne pas lancer des monnaies électroniques ?

C'est ce qu'il s'est passé avec l'arrivée des cryptomonnaies. Cette année, en 2018, le Bitcoin, la star des cryptomonnaies comme parfois décrite dans la presse, fête ses 10 ans. Ethereum, Ripple, Dash... sont également peut-être des noms qui vous sont familiers.

Pour acheter une des 1600 cryptomonnaies existantes, on s'inscrit sur un site internet qui sert de plateforme, où l'on échange et on achète sa monnaie virtuelle.

Une monnaie basée sur le pétrole

C'est une première mondiale : en février 2018, le Venezuela a lancé sa propre cryptomonnaie, le Petro, nom qui reprend la matière première sur laquelle la monnaie est indexée : le pétrole.

Construite sur le modèle blockchain de l'Ethereum, elle s'appuie donc sur les réserves de pétrole du pays. Les raisons ? Tout d'abord pour booster l'économie du pays. Fin 2017, le Président Nicolas Maduro souhaite en effet sauver son pays de la terrible inflation dans laquelle il se trouve, alors estimée à 1 000 000 % par le Fonds Monétaire Européen. En effet, dans les premiers mois de l'année 2018, 1 bolivar valait 0.00004 dollar. Relancer son économie par une cryptomonnaie est également une première mondiale.

La deuxième raison, plus géopolitique, est de parvenir à contourner les sanctions établies par les Etats-Unis, encore durcies par Donald Trump lors de la réélection de Nicolas Maduro en mai 2018 et de pouvoir lancer un commerce plus international.

Pétrole : allié et ennemi du Venezuela

Il n'échappera à personne que le destin du Venezuela est intrinséquement lié au pétrole, et ce n'est pas un hasard que le président Maduro ait décidé d'indexer sa nouvelle monnaie sur l'or noir. C'est une épée à double tranchant.

D'un côté, le Venezuela base pratiquement l'intégralité de son économie sur le pétrole, secteur qui lui fournit 96% de ses revenus et 97% de ses exportations. Un pari risqué quand on sait que depuis 2014, le prix du baril a été divisé par deux - passant de plus de 100$ en février 2014 à moins de 50$ en février 2017 - et plongeant un peu plus le pays dans une crise économique et sociale.

Le Venezuela est le huitième exportateur mondial de pétrole, derrière d'autres grandes puissances pétrolières telles que l'Arabie Saoudite ou l'Irak. Sa production a également baissé, passant de 2,37 millions de barils par jour (mbj) en 2016 à 2,16 mbj en 2017, d'après les chiffres de l'OPEP.

Mais c'est également une richesse d'avoir au sein de son pays une ressource rare comme le pétrole. Et ceci, le président Maduro l'a bien compris. Avec le Petro, il peut ainsi indexer sa nouvelle monnaie sur une ressource moins volatile, qui lui permet lancer ce qu'il appelle un "nouveau système monétaire stable". Il décrit le pétrole comme une "valeur intrinsèque et sûre", alors que les autres monnaies - notamment le bolivar - sont soumises à la spéculation.

Le pétrole, une épée à double tranchant pour le Venezuela, mais qui permettra peut-être au pays de relancer son économie, s'affranchir du dollar, et regagner une stabilité financière.



Commenter Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?


    Le pétrole au Vénézuela

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

    vendredi 15 mars 2019

    La production de pétrole du Venezuela baisse régulièrement

    Washington: Le représentant spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré vendredi que les exportations pétrolières vénézuéliennes diminuaient régulièrement, de l'ordre...

    vendredi 08 mars 2019

    Le Venezuela doit 8,7 milliards de dollars au géant pétrolie…

    Washington: Le Venezuela doit rembourser quelque 8,7 milliards de dollars au géant pétrolier américain ConocoPhillips en guise de compensation pour son expropriation...

    vendredi 01 mars 2019

    Maduro déménage le bureau européen de la compagnie pétrolièr…

    Moscou: Nicolas Maduro a ordonné le transfert du bureau européen de la société pétrolière de l'état du Venezuela PDVSA à Moscou, a...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 25 avril 2019 à 10:47

    Le pétrole brent dépasse 75 dollars pour la première fois de…

    Londres: Le baril de Brent a dépassé jeudi les 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre, dopé par le durcissement...

    jeudi 25 avril 2019 à 06:34

    Le pétrole recule en Asie après la hausse des réserves améri…

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer, jeudi en Asie, les investisseurs réagissant toujours à la hausse de la production et...

    mercredi 24 avril 2019 à 22:09

    Le pétrole hésite à la clôture, entre stocks américains et s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mercredi, hésitant entre une hausse des stocks américains de brut...

    mercredi 24 avril 2019 à 18:40

    Les stocks de pétrole brut montent plus que prévu aux USA (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une hausse plus forte que prévu la semaine dernière tandis que...

    mercredi 24 avril 2019 à 12:21

    Le pétrole recule un peu avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les stocks américains...

    mercredi 24 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole se replie en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, les investisseurs attendant de savoir si l'Organisation des pays...

    mardi 23 avril 2019 à 21:52

    Le pétrole continue à monter avec les sanctions américaines …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur hausse mardi au lendemain d'une décision américaine de stopper les exemptions aux...

    mardi 23 avril 2019 à 12:58

    Le pétrole repousse ses sommets avec le durcissement des san…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient à leur plus hauts en près de six mois mardi en cours d'échanges européens, dopés par...

    mardi 23 avril 2019 à 06:54

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, portés par la perspective d'une contraction de l'offre du...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite