Menu
A+ A A-

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

prix du petrole opep Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde".

Quel est le rôle de cette organisation ?

Qu'est-ce que l'OPEP ?


L'Organisation des pays exportateurs de pétrole compte actuellement 15 membres, qui représentent environ 40% de la production mondiale.
L'OPEP a commencé à peser sur le marché mondial en 1973, quand les membres arabes de l'Organisation ont organisé un embargo sur le pétrole envers les pays occidentaux qui soutenaient Israël.

Désormais, l'OPEP vise à "coordonner et unifier les politiques pétrolières de ses membres, et à assurer la stabilité du marché du pétrole", selon son statut officiel.

Mais "il ne fait aucun doute que le pouvoir de l'OPEP sur le marché mondial a diminué au fil des décennies, au même rythme que sa part de marché", face à l'essor du pétrole de schiste américain et dans une moindre mesure des énergies renouvelables, a commenté Riccardo Fabiani, analyste géopolitique chez Energy Aspects.


Comment l'OPEP a réagi à l'effondrement des prix ?


Si l'OPEP n'a pas imposé d'embargo politique depuis les années 1970, elle a agi à plusieurs reprises pour influencer le cours du pétrole.

Dernière action en date, face à la surabondance de brut qui a provoqué l'effondrement des cours en 2014, le groupe s'est associé fin 2016 à d'autres producteurs pour limiter leurs offres.

"L'OPEP se retrouvait après le boom du schiste à jouer les seconds de cordée", a expliqué à l'AFP Stephen Brennock, analyste pétrole chez PVM. Avec cet accord, l'Organisation et ses partenaires représentent plus de la moitié de la production mondiale et extraient près de 50 millions de barils par jour.

Cet "OPEP +", qui compte plus de 25 participants, dont deux des trois plus gros producteurs mondiaux, l'Arabie saoudite et la Russie, a contribué à la nette reprise du cours du baril de Brent, passé de moins de 50 dollars le baril en 2016 avant que l'accord ne soit négocié, à 82,55 dollars mardi.


Comment l'OPEP joue sur le marché ?


Le pouvoir de l'OPEP découle des importantes réserves de ses membres, au premier rang desquels l'Arabie saoudite, plus grand exportateur mondial et pivot du marché du brut.

Alors que le pétrole saoudien coûte peu à extraire, le Royaume peut se permettre de produire moins quand les prix sont trop faibles à son goût afin de faire décoller les prix et d'engranger plus de bénéfices pour sa trésorerie.

"L'Arabie saoudite visait de façon officieuse un baril entre 70 et 80 dollars, et nous y sommes", a commenté pour l'AFP M. Brennock.

Mais la hausse récente des prix n'est pas uniquement due à l'action des membres de l'OPEP. "La hausse de la demande et le risque géopolitique ont également contribué à l'escalade des prix", ont reconnu les chercheurs du Congrès américain dans une note sur l'Organisation rédigée en mai, alors que certains élus américains réfléchissent à infliger des mesures anti-cartel à l'OPEP.


L'OPEP peut-elle actuellement faire reculer les prix ?


En juin, l'Organisation a assoupli son accord pour permettre de répondre à la demande malgré les sanctions américaines contre l'Iran, qui pèsent sur les exportations du troisième plus grand producteur de l'OPEP.
"Le monde est en train de réaliser que la capacité des producteurs à augmenter leurs extractions a été amenuisée par le manque d'investissement et par l'instabilité politique", a commenté M. Fabiani.

Selon lui, les acteurs du marché voient désormais en l'OPEP un "fait établi", "présent depuis si longtemps que le débat sur ses qualités ou défauts n'est plus d'actualité".


(c) AFP

Commenter Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    vendredi 18 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution du conflit...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite