Menu
A+ A A-

En février 2011, le prix du pétrole accélère

Prix du pétrole et des matières premières importées – Février 2011

Avertissements : Comme chaque année en mars, les coefficients de pondération ont été actualisés pour l’année en cours, conduisant à une révision des indices agrégés pour le mois de janvier.

En outre, l’huile de tournesol a été provisoirement exclue de l’indice des prix des matières premières alimentaires importées, en l’absence de données pour la fin 2010.

En février, le prix du pétrole en dollars a accéléré (+7,4 % après +5,1 % en janvier), atteignant 103,5 $ par baril de Brent. Parallèlement, les prix en devises des matières premières hors énergie importées en France ont continué de croître rapidement (+2,7 % après +3,8 % en janvier).

Accélération du prix du pétrole

En février, le cours en dollars du pétrole de la mer du Nord (Brent) a accéléré (+7,4 % après +5,1 %). En effet, les tensions politiques au Moyen-Orient font craindre des tensions sur l’offre alors que la demande reste dynamique, et que le marché physique est déficitaire. En euros, le prix du baril a crû moins fortement (+5,1 % après +3,9 %), du fait de l’appréciation de l’euro vis-à-vis du dollar (+2,1 %).

Ralentissement des prix des matières premières industrielles importées

En février, les prix en devises des matières premières industrielles ont ralenti (+2,3 % après +3,9 %). D’une part, les cours des matières premières minérales ont continué de croître rapidement (+3,4 % après 3,5 %). Parmi les métaux non ferreux (+4,2 %), les cours du titane (+10,2 %) et du nickel (+10,1 %) ont fortement augmenté. Parallèlement, les cours des métaux précieux ont accéléré (+4,1 % après +2,6 %), notamment l’argent (+7,9 % après -3,2 %) et l’or (+1,1 % après -2,5 %).

D’autre part, les prix des matières premières agro-industrielles ont reculé (-0,7 % après +5,3%) : le prix des bois sciés de conifères s’est replié (-6,0 %) et le prix du caoutchouc a nettement ralenti (+0,4 % après +11,6 %), même si les prix des fibres textiles naturelles ont fortement augmenté (+17,8 %).

Les prix des matières premières alimentaires continuent d’augmenter

En février, les prix des matières premières alimentaires en devises ont poursuivi leur hausse (+3,3 % après +3,9 %), notamment les céréales (+4,1 % après +0,4 %) et les denrées tropicales (+9,2 % après +5,7 %), avec la forte accélération du prix du cacao (+11,2 % après +4,1 %), à la suite des tensions politiques en Côte d’Ivoire. En revanche, les cours du sucre ont reculé (-1,1 % après +3,0 %), la production étant meilleure que prévu au Brésil et en Inde.

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Source : Insee

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Source : Insee

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Source : Insee

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

Source : Insee

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.
Source : Insee
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 103,5 7,4 21,4 40,6
Prix du Brent en €/baril 75,8 5,1 21,3 40,9
Supercarburant 877,1 4,7 14,0 27,9
Gazole-fioul domestique 879,9 9,6 21,2 43,0
Fioul lourd 540,2 12,5 20,0 26,5
Naphta 876,8 2,9 12,4 29,4
Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000
Source : Insee
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 278,3 3,3 13,1 28,1
Denrées tropicales 307,7 9,2 22,2 32,1
Oléagineux 300,3 0,0 8,7 32,4
Céréales 289,5 4,1 11,0 27,1
Sucre 389,5 –1,1 9,8 19,3
Viande bovine 154,9 1,6 12,2 19,4
Industrielles 279,5 2,3 9,4 30,9
Agro-industrielles 174,6 –0,7 7,3 17,6
Fibres textiles naturelles 400,7 17,8 35,3 145,8
Caoutchouc naturel 652,3 0,4 23,6 57,1
Cuirs 114,3 0,8 0,3 17,1
Pâte à papier 139,8 0,7 0,1 13,3
Bois sciés tropicaux 154,0 2,2 4,5 18,5
Bois sciés de conifères 112,2 –6,0 5,1 0,6
Minérales 335,3 3,4 10,2 36,5
Minerai de fer 623,9 0,0 –1,3 77,9
Métaux non ferreux 301,3 4,2 12,9 31,1
Métaux précieux 400,5 4,1 11,3 46,0
Ensemble 268,5 2,7 10,7 29,6


Commenter En février 2011, le prix du pétrole accélère


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite