Menu
A+ A A-

Analyses des prix du pétrole

Suivi des prix du pétrole, de l'étude des cours du baril à la compréhension de l'évolution de l'industrie pétrolière, au cœur des marchés pétroliers internationaux.

En juin 2020, le prix du pétrole augmente de nouveau

  • Écrit par Cours du baril

En juin 2020, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+30,2 % après +62,5 %).
Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,5 % après +3,4 %), notamment ceux des matières premières alimentaires (−7,9 % après +4,0 %). Les prix des matières premières industrielles accélèrent (+3,5 % après +2,8 %).

Le prix du pétrole augmente de nouveau

En juin 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente de nouveau (+30,2 % après +62,5 %) à 36 € en moyenne par baril.

En dollars, la hausse est plus marquée (+36,8 % après +59,3 %), l’euro s’étant légèrement apprécié au mois de juin vis à vis du dollar. 

Cours du pétrole Brent - Juin 2020

Prix du pétrole brent Juin 2020


Lire la suite...

Investir dans le pétrole en temps de crise : une bonne idée ?

  • Écrit par Cours du baril
Investir temps de criseConséquence indirecte de la crise sanitaire et financière du coronavirus, le confinement et le chômage partiel a tourné de nombreux investisseurs particuliers vers la bourse en ligne.

Investir en période de crise est en effet souvent conseillé pour tirer profit des meilleurs prix. Et parmi les chutes de prix les plus spectaculaires, le pétrole s'est attiré l'intérêt des investisseurs.

Mais faut-il vraiment investir sur l'or noir en temps de crise financière ?
Eclairages.
Lire la suite...

En avril 2020, le prix du pétrole chute de nouveau lourdement

  • Écrit par Cours du baril

En avril 2020, le prix du pétrole en euros continue de chuter (−41,2 % après −43,7 %).
Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent de nouveau mais bien plus modérément (−1,8 % après −3,9 %) qu’il s’agisse des prix des matières premières industrielles (−1,9 % après −4,4  %) ou de ceux des matières premières alimentaires (−1,7 % après −3,4 %).

Le prix du pétrole chute de nouveau lourdement

En avril 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute très fortement (−41,2 % après −43,7 %) à 17€ en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis juin 1999.

En dollars, la chute des prix est du même ordre de grandeur (−42,2 % après −42,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars s'établie à 18,5$ par baril. 

Cours du pétrole Brent - Avril 2020

Prix du pétrole brent Avril 2020


Lire la suite...

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 octobre 2020 à 22:29

Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi après la publication d'un rapport américain montrant une augmentation des stocks...

mercredi 21 octobre 2020 à 17:58

Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

Londres: Les cours du pétrole reculaient encore davantage mercredi après la publication de l'état des stocks commerciaux aux Etats-Unis par l'EIA montrant...

mercredi 21 octobre 2020 à 17:44

🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux d'essence montent

New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont reculé la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que les stocks d'essence ont gonflé...

mardi 20 octobre 2020 à 21:34

Le pétrole monte grâce à l'optimisme sur le plan de relance …

Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mardi, après trois séances dans le rouge, dans l'espoir d'avancées majeures sur un...

mardi 20 octobre 2020 à 11:58

Le pétrole stable, peu emballé par les conclusions de la réu…

Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mardi, après trois séances dans le rouge, la réunion mensuelle de l'Opep+ de...

lundi 19 octobre 2020 à 21:42

Le pétrole en légère baisse après une réunion de l'Opep+

Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu baissé lundi à l'issue d'une réunion mensuelle des ministres de l'Organisation des...

lundi 19 octobre 2020 à 19:02

Un ancien patron de Rosneft traîne Rothschild en justice

Genève : Sergei Bogdanchikov, qui a dirigé la société d'Etat russe Rosneft jusqu'en 2010, a saisi la Cour suprême de New York...

lundi 19 octobre 2020 à 18:09

Pétrole: l'Opep+ 'fera le nécessaire' pour maintenir à flot …

Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est dite lundi "déterminée" à "faire le nécessaire" pour assurer la stabilité du marché...

lundi 19 octobre 2020 à 14:55

ConocoPhillips achète Concho, spécialiste du schiste, pour 9…

New-York: ConocoPhillips a annoncé lundi l'acquisition de Concho Resources, producteur de pétrole de schiste, pour 9,7 milliards de dollars (8,23 milliards d'euros)...

Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

Lire la suite

'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

Lire la suite

Cours du pétrole: le pire est-il passé?

Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

Lire la suite