Menu
A+ A A-

Analyses des prix du pétrole

Suivi des prix du pétrole, de l'étude des cours du baril à la compréhension de l'évolution de l'industrie pétrolière, au cœur des marchés pétroliers internationaux.

📉 En mai 2011, les prix des matières premières reculent


Prix du pétrole et des matières premières importées – mai 2011

En mai, le prix du pétrole en dollars s’est replié (–6,9 %, après +7,9 % en avril) pour s'établir à 115,1 $ le baril de Brent. Les prix en devises des matières premières hors énergie importées en France ont également reculé (–3,8 % après +0,3 % en avril).

Le prix du pétrole baisse

En mai, le prix en dollars du pétrole de la mer du Nord (Brent) a baissé (–6,9 % après +7,9 %). En euros, la baisse du prix du baril a été légèrement moindre (-6,1 %), du fait de la dépréciation de l’euro vis-à-vis du dollar (–0,8 %). La hausse continue du prix du pétrole depuis mi-2010 (+65,4 % en dollars entre juin 2010 et avril 2011) s'est donc interrompue.

Les prix des matières premières industrielles importées se replient

En mai, les prix en devises des matières premières industrielles ont reculé (-4,5 % après +0,9 %). Les prix des matières premières minérales se sont repliés (-4,0 % après +1,7 %). Les prix des métaux précieux se sont retournés (–5,5 % après +9,4 %), en particulier le cours de l’argent (–12,4 % contre +17,2 % en avril). Les prix des métaux non ferreux se sont eux aussi repliés (–4,8 % après +1,7 %) : pour le cuivre et l’aluminium, qui représentaient 24,8 % des matières premières hors énergie importées par la France en 2010, ils ont baissé respectivement de 5,9 % et de 2,7 %.

Parallèlement, la baisse des prix des matières premières agro-industrielles s’est accentuée (–6,0 % après –1,5 %). Les cours des bois sciés de conifères se sont fortement repliés (–13,5 %) ainsi que ceux du caoutchouc naturel (–9,2 %) et des fibres textiles naturelles (–19,8 %). En particulier, le prix du coton a nettement reculé (–22,6 %) du fait de récoltes abondantes dans l’hémisphère Sud (Brésil et Australie).

La baisse des prix des matières premières alimentaires se poursuit

En mai, les prix des matières premières alimentaires en devises ont de nouveau reculé (–2,5 % après –0,7 %). Le prix du sucre continue de baisser fortement (–14,1 % après déjà -9,7 % en avril) du fait de l’amélioration des perspectives de récoltes dans les principaux pays producteurs. Les cours de la viande bovine se sont également repliés (–5,9 %) et ceux des céréales ont quelque peu reculé (–0,5 %), et principalement le maïs (-4,3 %).

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Source : Insee

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Source : Insee

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Source : Insee

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

Source : Insee

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.
Source : Insee
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 115,1 –6,9 11,2 52,0
Prix du Brent en €/baril 80,3 –6,1 5,9 33,0
Supercarburant 1072,1 –5,9 22,2 48,3
Gazole-fioul domestique 937,5 –8,3 6,5 43,6
Fioul lourd 603,6 –4,4 11,7 43,7
Naphta 1038,6 –1,3 18,5 52,2
Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000
Source : Insee
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 268,5 –2,5 –3,6 26,4
Denrées tropicales 298,4 –1,2 –3,4 29,5
Oléagineux 290,7 –0,9 –3,1 30,8
Céréales 284,5 –0,5 –1,8 39,7
Sucre 268,3 –14,1 –31,2 49,6
Viande bovine 158,4 –5,9 2,2 4,9
Industrielles 269,1 –4,5 –4,1 17,0
Agro-industrielles 160,6 –6,0 –8,1 5,5
Fibres textiles naturelles 323,4 –19,8 –19,3 82,5
Caoutchouc naturel 548,4 –9,2 –15,9 45,1
Cuirs 105,1 –4,6 –8,1 –8,8
Pâte à papier 147,2 0,7 5,2 5,6
Bois sciés tropicaux 158,6 1,5 3,0 14,3
Bois sciés de conifères 88,3 –13,5 –21,3 –16,6
Minérales 327,8 –4,0 –2,7 21,4
Minerai de fer 622,6 0,0 –2,3 1,6
Métaux non ferreux 287,6 –4,8 –4,6 23,3
Métaux précieux 446,0 –5,5 11,1 47,0
Ensemble 258,6 –3,8 –3,9 20,3

📈 En avril 2011, le prix du pétrole poursuit sa hausse


Prix du pétrole et des matières premières importées – avril 2011

En avril, le prix du pétrole en dollars a de nouveau crû fortement (+7,9 %, après +10,6 % en mars) pour atteindre 123,6 $ le baril de Brent. Les prix en devises des matières premières hors énergie importées en France ont continué de reculer légèrement (–0,2 % après –0,4 % en mars).

Le prix du pétrole continue de croître

En avril, le prix en dollars du pétrole de la mer du Nord (Brent) a poursuivi sa hausse (+7,9 % après +10,6 %). En euros, la hausse du prix du baril a été moindre (+4,7 %), du fait de l’appréciation de la monnaie européenne vis-à-vis du dollar (+3,1 %). Sur les trois derniers mois, le prix du pétrole a augmenté de 28,2 % en dollars et de 18,6 % en euros.

Les prix des matières premières industrielles importées se stabilisent

En avril, les prix en devises des matières premières industrielles se sont stabilisés (+0,1 % après –0,4 %). Les prix des matières premières minérales ont rebondi (+0,7 % après –0,3 %). D’une part, les prix des métaux précieux ont de nouveau augmenté (+9,4 % après +7,5 %), du fait du rebond des cours du palladium (+1,3 % après –7,3 %) et du platine (+1,4 % après –3,2 %) et de l’accélération des cours de l’argent (+17,2 % après +16,4 %). D’autre part, les cours des métaux non ferreux sont repartis à la hausse (+1,7 % après –1,4 %), notamment le plomb (+4,5 %) et l’aluminium (+4,3 %).

En revanche, la baisse des prix des matières premières agro-industrielles s’est accentuée (–1,5 % après –0,7 %). Le prix des bois sciés de conifères s’est fortement replié (–10,7 %) de même que les cours des fibres textiles naturelles (–6,1 %), notamment ceux du coton (–6,9 %).

La baisse des prix des matières premières alimentaires se poursuit

En avril, les prix des matières premières alimentaires en devises ont de nouveau reculé (–0,7 % après –0,4 %). La baisse des cours du sucre s’est poursuivie (–9,7 % après –11,4 %) et les cours des denrées tropicales se sont repliés (–3,0 % après +0,8 %), notamment le cacao (–7,8 %), avec la reprise des exportations en Côte d’Ivoire, qui représente environ un tiers du marché mondial du cacao. Les cours des céréales ont rebondi (+2,3 % après –3,6 %), principalement du fait du renchérissement du maïs (+10,2 %). La baisse des stocks aux États-Unis et les mauvaises perspectives de récoltes (aux États-Unis, en Argentine et au Mexique notamment) laissent attendre un ralentissement de l’offre mondiale de maïs, tandis que la demande reste dynamique.

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Source : Insee

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Source : Insee

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Source : Insee

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

Source : Insee

Pétrole et dérivés
en dollars
Les prix sont en dollars par tonne sauf indication contraire.
Source : Insee
Prix Variations (en %)
dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 123,6 7,9 28,2 45,7
Prix du Brent en €/baril 85,5 4,7 18,6 35,3
Supercarburant 1139,9 8,3 36,1 43,8
Gazole-fioul domestique 1022,8 5,1 27,4 43,4
Fioul lourd 631,3 7,3 31,5 41,9
Naphta 1051,9 7,7 23,5 43,9
Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000
Source : Insee
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 275,3 –0,7 2,2 28,3
Denrées tropicales 302,0 –3,0 7,1 30,0
Oléagineux 293,2 0,5 –2,4 30,4
Céréales 286,0 2,3 2,9 39,7
Sucre 312,2 –9,7 –20,8 57,7
Viande bovine 168,3 1,3 10,4 11,8
Industrielles 279,7 0,1 2,1 11,7
Agro-industrielles 170,7 –1,5 –2,9 6,7
Fibres textiles naturelles 403,1 –6,1 18,5 128,5
Caoutchouc naturel 603,9 2,8 –7,0 40,5
Cuirs 110,1 –1,3 –3,6 –4,3
Pâte à papier 146,2 2,9 5,4 8,0
Bois sciés tropicaux 156,4 1,3 3,8 14,7
Bois sciés de conifères 102,1 –10,7 –14,5 –14,6
Minérales 338,2 0,7 3,9 13,5
Minerai de fer 588,3 –7,7 –7,7 –4,0
Métaux non ferreux 302,1 1,7 4,5 14,0
Métaux précieux 471,8 9,4 22,7 56,9
Ensemble 267,6 –0,2 2,1 17,4

📈 En mars 2011, le prix du pétrole accélère

Prix du pétrole et des matières premières importées – Mars 2011

En mars, le prix du pétrole en dollars a accéléré (+10,6 % après +7,4 % en février), atteignant 114,5 $ par baril de Brent. À l’inverse, les prix en devises des matières premières hors énergie importées en France ont reculé ( –0,4 % après +2,7 % en février).

Le prix du pétrole accélère

En mars, le cours en dollars du pétrole de la mer du Nord (Brent) a accéléré (+10,6 % après +7,4 %). Les troubles politiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ont continué de peser sur les prix du pétrole. En euros, le prix du baril a crû moins fortement (+7,8 % après +5,1 %), du fait de l’appréciation de l’euro vis-à-vis du dollar (+2,6 %).

Les prix des matières premières industrielles importées reculent

En mars, les prix en devises des matières premières industrielles ont reculé (-0,4 % après +2,4 %). Les prix des matières premières minérales se sont repliés (–0,3 % après +3,5%) du fait de la baisse des prix des métaux non ferreux ( –1,4 % après +4,3 %), principalement le zinc (-5,2 %), le nickel (–5,1 %) et le cuivre (-3,4 %). En revanche, les cours des métaux précieux ont accéléré (+7,5 % après +4,4 %), notamment l’argent (+16,4%) et l’or (+3,7 %). Les prix du palladium et du platine se sont toutefois repliés (respectivement –7,3 % et -3,1 %).

Les prix des matières premières agro-industrielles ont également reculé (-0,7 %), principalement celui du caoutchouc naturel (-10,0 %). À l’inverse, les prix des fibres textiles naturelles ont continué de croître rapidement (+7,0 %), notamment celui du coton (+7,6 %).

Les prix des matières premières alimentaires reculent également

En mars, les prix des matières premières alimentaires en devises ont reculé (–0,4 % après +3,4 %). La baisse des cours du sucre s’est accentuée (–11,4 % après –1,0 %) et les cours des céréales se sont repliés (–3,6 % après +4,3 %), notamment le riz (–5,9 %). En revanche, les cours de la viande bovine ont accéléré (+7,2 % après +1,7 %).

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Source : Insee

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Source : Insee

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Source : Insee

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

Source : Insee

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.
Source : Insee
Prix Variations (en %)
dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 114,5 10,6 24,8 45,3
Prix du Brent en €/baril 81,7 7,8 17,7 40,7
Supercarburant 1052,4 20,0 26,8 36,6
Gazole-fioul domestique 972,8 10,6 27,9 45,3
Fioul lourd 588,2 8,9 28,2 35,3
Naphta 976,5 11,4 15,7 33,9
Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000
Source : Insee
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 277,4 –0,4 7,0 30,0
Denrées tropicales 311,2 0,8 16,7 39,1
Oléagineux 291,8 –2,7 –0,5 28,0
Céréales 279,4 –3,6 1,0 27,9
Sucre 345,6 –11,4 –9,7 46,1
Viande bovine 166,2 7,2 18,1 18,2
Industrielles 279,3 –0,4 6,3 23,5
Agro-industrielles 173,4 –0,7 3,8 15,2
Fibres textiles naturelles 429,2 7,0 34,3 147,3
Caoutchouc naturel 587,3 –10,0 0,9 37,7
Cuirs 111,5 –2,4 –1,7 6,6
Pâte à papier 142,1 1,6 3,4 9,7
Bois sciés tropicaux 154,3 0,2 3,5 17,3
Bois sciés de conifères 114,3 1,9 3,1 5,5
Minérales 335,8 –0,3 7,1 26,7
Minerai de fer 637,0 0,0 0,8 81,7
Métaux non ferreux 297,2 –1,4 7,7 18,5
Métaux précieux 431,4 7,5 15,1 51,2
Ensemble 268,1 –0,4 6,4 25,7

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 juin 2022 à 21:28

Le pétrole se reprend, entre inquiétudes pour l'offre et cra…

Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en hausse vendredi après les baisses des derniers jours, tiraillés entre les inquiétudes...

vendredi 24 juin 2022 à 18:06

Le premier raffineur indien estime que le pétrole restera au…

New Delhi: Les prix du pétrole resteront probablement élevés, à plus de 100 dollars le baril, pour le reste de l'année, car...

vendredi 24 juin 2022 à 12:30

Le pétrole se reprend avec les inquiétudes quant à l'offre d…

Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, les craintes sur une offre de brut insuffisante pour faire face à...

jeudi 23 juin 2022 à 22:54

L'incertitude économique fait encore baisser le pétrole, Bid…

Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé jeudi, toujours plombés par les craintes d'une récession, qui asphyxierait la demande...

jeudi 23 juin 2022 à 18:38

Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi, lestés par les craintes de récession dans un contexte d'inflation galopante. En parallèle...

jeudi 23 juin 2022 à 12:50

Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi, après un plongeon la veille. Ils étaient lestés par les craintes de récession...

mercredi 22 juin 2022 à 22:52

Le pétrole se replie, entre craintes de récession et interve…

Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé mercredi avant de limiter leur repli en fin de séance, emportés par...

mercredi 22 juin 2022 à 12:10

USA: Biden veut suspendre la taxe fédérale sur l'essence

Washington: Le président américain, Joe Biden, va demander ce mercredi au Congrès de suspendre pour trois mois la taxe fédérale sur les...

mercredi 22 juin 2022 à 12:01

Le pétrole sous les 110 dollars, entre récession et interven…

Londres: Les prix du pétrole dévissaient mercredi de près de 5%, emportés par les craintes de récession conjuguées à la volonté du...

Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Chiffres du jour

Vendredi 17 juin 2022 Le WTI a dévissé de plus de 7% depuis vendredi dernier et le Brent de la mer du Nord de plus de 6%, renouant respectivement avec leurs niveaux de prix de fin mai et début juin.

📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

Lire la suite

📊 Historique des prix du pétrole

Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

Lire la suite

📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

Lire la suite