Menu
A+ A A-

Analyses des prix du pétrole

Suivi des prix du pétrole, de l'étude des cours du baril à la compréhension de l'évolution de l'industrie pétrolière, au cœur des marchés pétroliers internationaux.

En octobre 2011, la baisse des prix des matières premières importées s’accentue

  • Écrit par Cours du baril

En octobre, le prix du pétrole en dollars s’est replié (–2,0 %), après avoir légèrement augmenté en septembre (+0,6 %). Il s’établit à 108,5 $ le baril de Brent. Parallèlement, la baisse des prix en devises des matières premières hors énergie importées en France s’est nettement accentuée (–6,2 % après –3,0 % en septembre).

Le prix du pétrole repart à la baisse

En octobre, le prix en dollars du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) s’est replié (–2,0 % après +0,6 %). En euros, la baisse du prix du pétrole a été légèrement moindre (–1,7 % après +4,7 %), du fait de la dépréciation de la monnaie européenne vis-à-vis du dollar (–0,3 %). Sur les trois derniers mois le prix du pétrole a ainsi baissé de 6,9  % en dollars et de 3,1 % en euros.

Le recul des prix des matières premières industrielles importées s’accélère

En octobre, la baisse des prix en devises des matières premières industrielles s’est accentuée (–6,3 % après –3,1 % en septembre). Les prix des matières premières minérales ont continué de se replier (–7,1 % après –4,2 %). Les cours de tous les métaux non ferreux (–8,4 % après –5,6 %) ont enregistré de fortes baisses, particulièrement ceux du cuivre (–11,6 %), du zinc (–10,3 %) et de l’aluminium (–5,4 %). De même, le repli des cours des métaux précieux s’est nettement accéléré (–11,4 % après –2,7 %), notamment celui de l’argent (–16,2 %) et du platine (–12,2 %).

Les prix des matières premières agro-industrielles se sont également repliés (–4,0 % après +0,3 % en septembre), principalement en raison de la baisse des prix du caoutchouc naturel (–7,5 %), des bois sciés de conifères (–5,8 %) et des fibres textiles naturelles (–5,9 % après +1,3 % en septembre).

La baisse des prix des matières premières alimentaires importées se poursuit

En octobre, les prix des matières premières alimentaires en devises ont continué de baisser (–5,9 % après –2,7 %). Les prix des oléagineux ont poursuivi leur baisse (–8,3 % après –3,5 %), notamment ceux du tourteau de soja (–9,9 %), de la fève du soja (–9,1 %) et de l’huile de palme (–8,2 %). La baisse des cours denrées tropicales s’est accentuée (-7,1 % après –3,6 %). En particulier, l’amélioration des perspectives de récoltes a fait chuter les cours du café (–10,5 % pour l’arabica et –5,4 % pour le robusta) et du cacao (–5,8 %). Les cours des céréales se sont également repliés (–2,8 % après +2,7 %), particulièrement ceux du maïs (–8,3 %). Enfin, les cours de la viande bovine ont poursuivi leur baisse (–1,7 % après –2,8 %).

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

Source : Insee

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.

Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 108,5 –2,0 –6,9 31,3
Prix du Brent en €/baril 79,1 –1,7 –3,1 33,0
Supercarburant 971,3 –5,1 –7,9 27,1
Gazole-fioul domestique 930,5 –0,7 –4,0 30,4
Fioul lourd 616,8 –1,8 –2,6 38,9
Naphta 962,8 0,0 –7,3 28,4
Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000

Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 247,7 –5,9 –8,2 4,0
Denrées tropicales 257,2 –7,1 –12,1 4,5
Oléagineux 254,3 –8,3 –11,9 –3,2
Céréales 301,2 –2,8 6,7 17,7
Sucre 322,9 –5,1 –10,8 –2,4
Viande bovine 154,7 –1,7 –2,5 12,8
Industrielles 241,0 –6,3 –11,9 –4,2
Agro-industrielles 154,1 –4,0 –6,1 0,3
Fibres textiles naturelles 228,0 –5,9 –11,6 –7,1
Caoutchouc naturel 518,7 –7,5 –5,9 9,3
Cuirs 99,3 –3,5 –7,1 –12,4
Pâte à papier 138,6 –1,6 –6,1 –2,0
Bois sciés tropicaux 156,9 –0,2 –1,5 7,2
Bois sciés de conifères 91,8 –5,8 –6,6 –3,9
Minérales 286,7 –7,1 –13,8 –5,7
Minerai de fer 615,1 0,0 0,0 –2,7
Métaux non ferreux 239,3 –8,4 –18,4 –10,5
Métaux précieux 425,7 –11,4 –7,4 24,1
Ensemble 234,1 –6,2 –10,6 –1,3

En septembre 2011, les prix des matières premières importées reculent de nouveau

  • Écrit par Cours du baril

En septembre, le prix du pétrole en dollars s’est légèrement redressé (+0,6 %) après avoir nettement baissé en août (-5,5 %). Il s’établit à 110,8 $ le baril de Brent. Les prix en devises des matières premières hors énergie importées en France ont de nouveau reculé (-3,0 % après -1,8 % en août).

Le prix du pétrole se redresse légèrement

En septembre, le prix en dollars du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) a légèrement augmenté (+0,6 % après -5,5 %). En euros, le prix du pétrole s’est fortement redressé (+4,7 % après -5,8 %), du fait de la dépréciation de la monnaie européenne vis-à-vis du dollar (-3,9 %). Sur un an, la hausse du prix du pétrole atteint 42,4 % en dollars et 35,4 % en euros.

Les prix des matières premières industrielles importées poursuivent leur baisse

En septembre, la baisse des prix en devises des matières premières industrielles s’est poursuivie (-3,1 % après -3,0 %). Les prix des matières premières minérales ont encore enregistré une baisse (-4,2 % après -3,1 %). En effet, les cours des métaux non ferreux ont décru autant qu’en août (-5,6 %), notamment ceux du cuivre (-8,0 %), du nickel (-7,7 %) et du zinc (-5,5 %). Les cours des métaux précieux se sont également repliés (-2,7 % après +7,4 %), principalement ceux du palladium (-7,6 %), de l’argent (-5,3 %) et du platine (-3,1 %).

Les prix des matières premières agro-industrielles repartent légèrement à la hausse (+0,3 % après -2,5 % en août), principalement en raison de la forte hausse du prix des bois sciés de conifères (+8,2 % après -8,4 %). Parallèlement, les prix des fibres textiles naturelles ont également progressé (+1,3 % après -7,2 %) sous l’effet du rebond du prix du coton (+2,8 % après -6,7 %).

Les prix des matières premières alimentaires importées diminuent

En septembre, les prix des matières premières alimentaires en devises ont baissé (-2,7 % après +0,3 %). C’est le cas notamment des denrées tropicales qui enregistrent une baisse de 3,6 % due au repli des prix du cacao (-6,1 %) et du thé (-5,1 %). S’agissant du cacao, l’excédent de récolte des principaux pays producteurs de l’Afrique de l’Ouest, notamment la Côte d’Ivoire, a pesé sur le prix. Les cours du sucre se sont de nouveau repliés (-4,1 % après -2,0 %), en raison des perspectives d’augmentation de l’offre au Brésil et en Inde. Les prix des oléagineux ont fortement diminué (-3,5 % après -0,5 %) du fait des baisses des prix de l’huile de palme (-4,8 %) et du soja (-4,5 % pour la fève de soja et -3,7 % pour le tourteau de soja). De même, les prix de la viande se sont repliés (-2,8 % après +1,9 %). À l’inverse, les cours des céréales importées ont poursuivi leur hausse, mais moins fortement qu’en août (+2,7 % après +6,8 %), principalement sous l’effet de la hausse du prix du riz (+8,1 %) soutenue par la demande asiatique.

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

 

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.

Prix Variations (en %)
dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 110,8 0,6 –2,8 42,4
Prix du Brent en €/baril 80,4 4,7 1,7 35,4
Supercarburant 1023,9 1,2 1,6 45,0
Gazole-fioul domestique 936,7 –0,3 –0,6 39,3
Fioul lourd 627,9 0,8 3,2 50,0
Naphta 963,0 –7,3 –7,3 42,5

Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000
Source : Insee
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 263,1 –2,7 –1,5 15,1
Denrées tropicales 276,9 –3,6 –3,6 15,5
Oléagineux 277,3 –3,5 –4,5 11,3
Céréales 309,8 2,7 7,1 31,2
Sucre 340,1 –4,1 6,3 16,8
Viande bovine 157,3 –2,8 0,7 12,9
Industrielles 257,3 –3,1 –4,2 6,3
Agro-industrielles 160,6 0,3 –0,8 8,8
Fibres textiles naturelles 242,6 1,3 –20,5 18,4
Caoutchouc naturel 560,8 0,9 0,8 32,1
Cuirs 102,9 –3,8 –4,5 –7,3
Pâte à papier 140,9 –4,0 –4,5 –0,6
Bois sciés tropicaux 157,2 –1,8 –1,9 8,0
Bois sciés de conifères 97,4 8,2 8,0 8,2
Minérales 308,7 –4,2 –5,3 5,3
Minerai de fer 615,1 0,0 –1,2 –13,6
Métaux non ferreux 261,2 –5,6 –8,6 4,5
Métaux précieux 480,7 –2,7 8,5 50,8
Ensemble 249,5 –3,0 –3,2 9,3

En août 2011, les prix des matières premières importées se replient

  • Écrit par Cours du baril

En août, le prix du pétrole en dollars s’est nettement replié (-5,5 %) après avoir augmenté en juillet (+2,3 %). Il s’établit à 110,1 $ le baril de Brent. Les prix en devises des matières premières hors énergie importées en France ont également reculé (-1,8 % après +1,6 % en juillet).

Le prix du pétrole repart à la baisse

En août, le prix en dollars du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) a reculé (-5,5 % après +2,3 %). En euros, la baisse du prix du baril a été légèrement plus forte (-5,8 % après +3,1 %), du fait de l’appréciation de la monnaie européenne vis-à-vis du dollar (+0,3 %). Depuis l’été 2010, la hausse du prix du pétrole a néanmoins été très soutenue (+43,0 % en dollars et +28,7 % en euros).

Les prix des matières premières industrielles importées diminuent

En août, les prix en devises des matières premières industrielles ont reculé (-3,0 % après +1,9 %). Les prix des matières premières minérales ont enregistré une forte baisse (-3,1 % après +2,0 %). En effet, les cours des métaux non ferreux (-5,6 %) ont décru, notamment ceux du plomb (-10,4 %), du zinc (-8,1 %) et du cuivre (-6,0 %). À l’inverse, les cours des métaux précieux ont accéléré (+7,4 % après +3,8 %), principalement ceux de l’or (+11,6 %) et de l’argent (+6,3 %), qui confirment leur statut de valeur refuge.

Les prix des matières premières agro-industrielles se sont repliés (-2,5 % après +1,4 % en juillet), notamment ceux des bois sciés de conifères (-8,4 % après +8,9 %). Parallèlement, les prix des fibres textiles naturelles ont continué de baisser, mais moins fortement qu’en juillet (-7,3 % après -15,4 %), la baisse du prix du coton s’atténuant (-6,7 % après -18,6 %).

La hausse des prix des matières premières alimentaires importées s’atténue

En août, les prix des matières premières alimentaires en devises ont faiblement progressé (+0,3 % après +1,0 %). Les cours des céréales importées ont rebondi (+6,8 % après -2,4 %), sous l’effet des fortes hausses des prix du riz (+9,1 %) et du maïs (+4,3 %). Pour le maïs, la sécheresse dans les régions productrices en Europe et aux États-Unis assombrit en effet les perspectives de récolte. S’agissant du riz, l’annonce, par le gouvernement nouvellement élu en Thaïlande (premier exportateur mondial), des mesures de soutien aux prix payés aux producteurs domestiques, a favorisé les achats préventifs et soutenu la demande. À l’inverse, les cours du sucre se sont repliés (-2,0 % après +13,1 %) de même que ceux des denrées tropicales (-1,9 % après +1,9 %), notamment ceux du cacao (-4,3 %).

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Source : Insee

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Source : Insee

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Source : Insee

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

Source : Insee

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.

Source : Insee

 

Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 110,1 –5,5 –4,3 43,0
Prix du Brent en €/baril 76,8 –5,8 –4,3 28,7
Supercarburant 1012,0 –4,0 –5,6 44,6
Gazole-fioul domestique 939,3 –3,1 0,2 44,2
Fioul lourd 623,1 –1,6 3,2 47,0
Naphta 1038,6 0,0 0,0 57,5
Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000
Source : Insee
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 270,4 0,3 0,7 21,9
Denrées tropicales 287,2 –1,9 –3,7 18,1
Oléagineux 287,2 –0,5 –1,2 18,6
Céréales 301,7 6,8 6,0 41,1
Sucre 354,5 –2,0 32,1 50,3
Viande bovine 161,8 1,9 2,2 17,2
Industrielles 265,5 –3,0 –1,3 13,3
Agro-industrielles 160,2 –2,5 –0,3 12,1
Fibres textiles naturelles 239,0 –7,3 –27,3 33,5
Caoutchouc naturel 556,0 0,9 1,4 41,7
Cuirs 107,0 0,1 1,8 –6,4
Pâte à papier 146,7 –0,5 –0,3 3,9
Bois sciés tropicaux 160,1 0,5 0,9 8,0
Bois sciés de conifères 90,0 –8,4 2,0 5,5
Minérales 322,3 –3,1 –1,7 13,7
Minerai de fer 615,1 0,0 –1,2 –13,6
Métaux non ferreux 276,8 –5,6 –3,7 15,2
Métaux précieux 494,0 7,4 10,8 64,3
Ensemble 257,1 –1,8 –0,6 16,3

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 10 août 2020 à 13:32

Le pétrole démarre la semaine du bon pied, vent d'optimisme …

Londres: Les cours du pétrole commençaient la semaine en hausse lundi, galvanisés par l'optimisme du PDG du géant pétrolier Aramco et par...

dimanche 09 août 2020 à 09:26

Chute des prix du pétrole: bénéfice net de Saudi Aramco au 2…

Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a fait état dimanche d'une chute de 73,4 % de son bénéfice net au deuxième...

vendredi 07 août 2020 à 21:29

Le pétrole inquiet pour la demande face aux tensions sino-am…

Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, lestés par un nouvel accès de tensions entre Washington et Pékin...

vendredi 07 août 2020 à 12:02

Le pétrole sur la défensive face aux tensions sino-américain…

Londres: Les cours du pétrole étaient en berne vendredi, après un plus haut en cinq mois atteint en milieu de semaine, pris...

vendredi 07 août 2020 à 09:25

Maurel et Prom: lourde perte au 1er semestre avec la chute d…

Paris: Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom a annoncé vendredi être tombé dans le rouge avec une lourde perte au premier...

jeudi 06 août 2020 à 21:44

Le pétrole se replie un peu après être revenu aux niveaux de…

Cours de clôture: Les cours du pétrole ont calé jeudi après avoir atteint la veille leur plus haut niveau depuis début mars...

jeudi 06 août 2020 à 12:29

Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs temporisent aprè…

Londres: Les cours du pétrole soufflaient jeudi au lendemain d'un plus haut depuis le début du mois de mars, les investisseurs se sentant...

mercredi 05 août 2020 à 21:28

Les cours du pétrole au plus haut depuis mars

Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis cinq mois, portés par une chute...

mercredi 05 août 2020 à 17:47

USA: les stocks de pétrole brut chutent de nouveau fortement…

New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont de nouveau fortement reculé la semaine dernière tandis que celles d'essence et...

Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Chiffres du jour

Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

Lire la suite

Cours du pétrole: le pire est-il passé?

Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

Lire la suite

Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

Lire la suite