Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en nette baisse à New York malgré le plan Obama

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole baissaient vendredi à l'ouverture à New York, le marché se montrant anxieux quant à la situation économique en Europe comme aux Etats-Unis, où le plan du président Barack Obama sur l'emploi a été accueilli avec un certain scepticisme.

Vers 13H10 GMT (15H10 HEC), sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre s'échangeait à 87,49 dollars, en recul de 1,56 dollar par rapport à la veille.

Barack Obama a présenté jeudi soir au Congrès un plan emploi de 447 milliards de dollars destiné à donner un "électrochoc" à l'économie des Etats-Unis, le premier pays consommateur d'or noir. Le projet comprend des allègements d'impôts et de charges sociales pour les PME, des mesures en faveur des chômeurs ainsi que des investissements dans les infrastructures afin de relancer l'activité.

Mais "je ne pense pas que cela soit suffisant aux yeux du marché pour améliorer les perspectives économiques, et le marché pense qu'une grande partie du plan ne sera pas adoptée, en raison du contexte politique" et de l'opposition des républicains, a commenté John Kilduff, d'Again Capital.

"Les perspectives économiques n'en sont pas modifiées (aux Etats-Unis) et le marché continue aussi de s'inquiéter de la situation en Europe, ce qui pèse sur les cours", a-t-il ajouté.

Les places financières européennes évoluaient en baisse vendredi, entraînées par les banques sur fond de craintes sur la santé budgétaire de la zone euro.

Non seulement les investisseurs s'inquiètent d'un brusque ralentissement économique, susceptible d'affecter la demande d'énergie, mais l'euro se déprécie, entraînant le dollar à la hausse.

Tout raffermissement de la monnaie américaine pèse sur les cours de l'or noir, libellé en monnaie américaine, car un tel mouvement le rend moins attractif pour les acheteurs munis d'autres devises.

Le marché surveille aussi la tempête tropicale Nate, qui évoluait vendredi matin dans le sud du golfe du Mexique, proche des côtes mexicaines de la péninsule du Yucatan.

"Même si pour l'instant Nate ne semble pas menacer les principales zones de production pétrolière, la tempête vient au moment où les producteurs sont toujours en train de se remettre de la tempête Lee la semaine dernière et nous rappelle qu'on n'est même pas à la moitié de la saison des ouragans", qui court jusqu'en novembre, ont relevé les analystes de JPMorgan.

L'ouverture de la séance new-yorkaise a été précédée d'une minute de silence sur le Nymex en commémoration des attentats du 11 septembre 2001.

ft



(AWP / 09.09.2011 16h01)


Commenter Ouverture en nette baisse à New York malgré le plan Obama


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite