Menu
RSS
A+ A A-

Les USA un peu moins optimistes pour la demande mondiale en 2012

prix-du-petrole 
:

New York - L'agence gouvernementale américaine d'information sur l'Energie (EIA) a révisé en légère baisse mercredi sa prévision de demande mondiale de pétrole pour 2012, en raison notamment d'estimations moins optimistes pour la consommation aux Etats-Unis.

Dans son rapport mensuel, l'agence, émanation du département de l'Energie, estime que la consommation d'or noir de la planète progressera de 1,4 million de barils par jour sur l'année 2011, comme lors du rapport précédent.

Pour l'année prochaine en revanche, elle ne prévoit plus qu'une croissance de 1,4 million de barils par jour, contre +1,6 million prévu le mois dernier, ce qui porterait la demande mondiale à 89,6 millions de barils par jour en moyenne, un nouveau record.

Cette révision à la baisse s'explique par "des prévisions moins optimistes sur la croissance de l'économie mondiale", écrit l'EIA dans son document, citant "le niveau de la reprise mondiale", "les effets de contagion de la crise de la dette dans l'Union européenne" et "d'autres problèmes financiers auxquels sont confrontés des gouvernements nationaux ou régionaux".

Le rapport souligne que la demande se divise en deux catégories: le cercle des pays membres de l'OCDE, où selon les prévisions "la consommation va reculer en 2011 et en 2012", et les économies émergentes, Chine en tête, qui "sont à l'origine de toute la hausse de consommation prévue pour 2012".

Sans surprise, ces révisions à la baisse s'appliquent notamment aux Etats-Unis, note l'agence. Pour ce pays, l'EIA s'attend à un recul de 170'000 barils par jour de la demande cette année, contre une diminution de seulement 150'000 barils prévue le mois dernier.

Elle a aussi nettement revu à la baisse sa prévision pour l'an prochain, anticipant un rebond de seulement 80'000 barils par jour contre une croissance de 170'000 auparavant de la demande du premier pays consommateur d'or noir.

L'agence note en outre que la volatilité des cours rend "hautement incertaine" toute prévision des prix de l'or noir pour les mois prochains dans le monde.

rp



(AWP / 08.09.2011 06h21)


Commenter Les USA un peu moins optimistes pour la demande mondiale en 2012


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

lundi 18 septembre 2017 à 12:39

Le pétrole évolue sans grande direction après une forte haus…

Londres: Les prix du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en cours d'échanges européens, mais restaient tout de même proche de...

lundi 18 septembre 2017 à 06:09

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, mais les gains étaient limités par de nouvelles inquiétudes...

vendredi 15 septembre 2017 à 21:09

Face au seuil des 50 dollars, le pétrole new-yorkais fait du…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York, en forte hausse au cours des séances précédentes, se sont heurtés...

vendredi 15 septembre 2017 à 18:06

Le pétrole stable, en nette hausse sur la semaine

Londres: Les cours du pétrole restaient stables vendredi en fin d'échanges européens, les marchés reprenant leur souffle après quatre séances d'affilée de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite