Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, inquiétude sur la production

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient mercredi à l'ouverture à Wall Street, le marché s'inquiétant de l'arrêt prolongé de la production dans le golfe du Mexique après la tempête tropicale Lee, alors qu'un système au large du Yucatan a 60% de chances d'évoluer en ouragan.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre se négociait vers 13H40 GMT/15h40 HEC à 87,87 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), en progression de 1,85 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Pour les analystes, la hausse des cours s'explique par la non reprise d'une grande partie de la production d'hydrocarbure dans le golfe du Mexique, zone qui fournit le quart du brut consommé aux Etats-Unis.

Bien que la tempête tropicale Lee, qui a atteint dimanche la Louisiane (sud), n'ait infligé aucun dégât majeur, 60,5% de l'extraction pétrolière et 41,6% de l'extraction gazière sont toujours suspendues, selon un rapport publié mardi par le Bureau de gestion et de réglementation des ressources énergétiques des océans (BOEMRE).

"Les gens pensaient que comme c'était seulement une tempête, la production serait vite rétablie. Mais avec le rapport du BOEMRE, on a bien vu que ce n'était pas le cas", a commenté à l'AFP Phil Flynn, vice-président de PFG Best Research.

"Et une nouvelle dépression tropicale est en train de se former plus loin au sud (du golfe du Mexique)", a-t-il ajouté à propos d'un système en cours de formation au large de la péninsule du Yucatan, dans l'est du Mexique. Le Centre National des Ouragans, basé à Miami, évalue à 60% la probabilité qu'il évolue en cyclone tropical d'ici deux jours.

Les prix de l'or noir devraient en outre évoluer parallèlement à ceux de la bourse, comme ce fut le cas mardi, a estimé M. Flynn, s'attendant à un cours de clôture avoisinant les 88 dollars. Wall Street a ouvert en hausse mercredi.

A la veille de l'annonce des chiffres hebdomadaires des stocks pétroliers aux Etats-Unis, publiés avec un jour de décalage par le département américain de l'Energie car lundi était férié, les économistes de Natixis disent s'attendre à une hausse des réserves américaines de 1 à 2 millions de barils.

"L'impact de la tempête tropicale Lee sur les stocks pétroliers devrait être plus visible dans les chiffres de la semaine prochaine", écrivent-ils, car "les groupes pétroliers ont commencé à interrompre leur production à la fin de la semaine dernière".

Et pour Barclays Capital, "la faiblesse prolongée du brut coté à New York est injustifiée".

rp



(AWP / 07.09.2011 16h01)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, inquiétude sur la production


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite