Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte prudemment, craintes sur la production américaine de brut

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens, soutenus par les inquiétudes sur la production américaine dans le golfe du Mexique, perturbée par la saison des ouragans, et revigorés par un rebond des Bourses européennes.

Vers 10H15 GMT (12H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s'échangeait à 113,27 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 38 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 98 cents, à 87,00 dollars.

Le Brent accentuait sa progression, après avoir engrangé mardi plus de 2,80 dollars.

"L'arrière-plan est favorable: tensions structurelles sur l'offre en mer du Nord, incertitudes sur le temps nécessaire pour redémarrer les exportations libyennes de brut, et perturbations de la production d'hydrocarbures dans le golfe du Mexique", expliquait Andrew Matharu, de Westhouse Securities

En raison du passage de la tempête tropicale Lee en fin de semaine dernière, "près de 60% de la production américaine de brut dans le Golfe du Mexique a été interrompue" et n'était toujours par remise en route mardi, confirmaient les analystes de Commerzbank.

Le Golfe du Mexique abrite plus du quart de la production totale d'hydrocarbures des Etats-Unis.

Selon Commerzbank, cette perturbation de l'offre devrait être reflétée par les chiffres hebdomadaires des stocks pétroliers aux Etats-Unis, publiés jeudi par le Département américain de l'Energie (en décalage d'un jour cette semaine, en raison du lundi férié dans le pays).

L'annonce d'une baisse accentuée des stocks pourrait ainsi conforter la hausse des cours, d'autant qu'une nouvelle dépression est apparue dans le sud du golfe du Mexique, avec 40% de chances de se transformer en cyclone dans les 48 heures, selon les services météorologiques américains, ce qui pourrait affecter l'offre du Mexique, deuxième exportateur de brut vers les Etats-Unis.

De son côté, l'ouragan Katia, au-dessus de l'Atlantique, a été rétrogradé mardi dans la catégorie 3 sur l'échelle Saffir-Simpson (en comptant 5) mais pourrait se renforcer au cours des prochaines heures, à mesure qu'il se rapproche de la côte est des Etats-Unis.

La saison des ouragans 2011 devrait être plus intense que prévu dans l'Atlantique, avait annoncé début août le Service national américain de météorologie.

Les marchés pétroliers profitaient par ailleurs d'un certain regain général de confiance des investisseurs, que traduisait notamment mercredi une forte hausse des places boursières européennes, après plusieurs journées de tourmente.

"Un autre facteur de soutien pourrait venir du discours du président Barack Obama (attendu jeudi), qui pourrait annoncer au Congrès de nouvelles mesures de relance pour aider" une économie vacillante, ajoutait Filip Petersson, analyste de la banque SEB.

tt



(AWP / 07.09.2011 12h50)


Commenter Le brut monte prudemment, craintes sur la production américaine de brut


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite