Menu
RSS
A+ A A-

Le brut hésite dans un marché peinant à trouver une direction

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole évoluaient dans des directions opposées mardi en cours d'échanges européens, en hausse à Londres et en baisse à New York, dans un marché fébrile avant le retour des opérateurs américains, et toujours inquiet des perspectives économiques des pays développés.

Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s'échangeait à 110,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 84 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance reculait de 1,89 dollars, à 84,56 dollars.

Lundi, les cours du brut avaient nettement reculé à Londres et New York, pénalisés par un renchérissement du dollar et une dégringolade des Bourses européennes, sur fond d'inquiétudes face à la crise des dettes en zone euro et un possible retour en récession des Etats-Unis, dans des échanges modérés du fait de l'absence des opérateurs américains en raison d'un jour férié.

Après une série d'indicateurs décevants des deux côtés de l'Atlantique, les investisseurs restent prudents, peinant à adopter une direction ferme, notaient des analystes.

"Etant donné le contexte sur les marchés financiers, le prix du Brent résiste étonnamment bien", observaient les analystes de Commerzbank, soutenu principalement par des spéculations sur le fait que le ralentissement de la reprise américaine pourrait pousser la Réserve fédérale américaine (Fed) à mettre en place de nouvelles mesures de soutien.

De telles mesures se traduiraient par des injections de liquidités dans l'économie américaine, donnant ainsi, quelque peu paradoxalement comme le soulignait Tamas Varga du cabinet PVM, un coup de pouce à la demande pétrolière.

Ces injections auraient aussi pour effet de diluer la valeur du billet vert, rendant plus attractifs les achats de brut libellé en dollar pour les investisseurs munis d'autres devises.

La fébrilité restait tout de même de mise mardi, dans un marché toujours préoccupé par les risques de voir les principales économies développées retomber en récession.

La situation de la Grèce en particulier, qui a désormais dix jours pour faire avancer ses réformes structurelles - condition sine qua non d'une nouvelle aide internationale -, alimente les inquiétudes des opérateurs sur la solidité du système financier européen.

rp



(AWP / 06.09.2011 12h31)


Commenter Le brut hésite dans un marché peinant à trouver une direction


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mercredi 13 décembre 2017 à 06:14

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mercredi en Asie après avoir dégringolé, les marchés étant rassurés par des estimations positives sur l'état des stocks...

mardi 12 décembre 2017 à 20:57

Le pétrole termine en baisse à New York avant le rapport sur…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, après être nettement montés dans le sillage de la fermeture d'un oléoduc important en mer...

mardi 12 décembre 2017 à 18:19

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mardi 12 décembre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à l'ouverture à New York par un problème en…

New York: Le pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture mardi, encore soutenu par la fermeture d'un important oléoduc en mer du Nord de...

mardi 12 décembre 2017 à 14:17

La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'expl…

Paris: La Banque mondiale arrêtera de financer après 2019 l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz, a-t-elle annoncé mardi à l'occasion...

mardi 12 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le Brent dopé par une fuite d'oléoduc en m…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens dans un marché perturbé par la fuite de l'important oléoduc...

mardi 12 décembre 2017 à 06:13

Le pétrole continue d'avancer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, en particulier le contrat européen qui dépasse les 65 dollars pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite