Menu
RSS
A+ A A-

Le brut hésitant après le passage d'Irène sur la côte est des Etats-Unis

prix-du-petrole Paris Paris : Les prix du pétrole étaient hésitants lundi en cours d'échanges européens, affectés par une baisse ponctuelle de la demande liée au passage de l'ouragan Irène sur la côte est des Etats-Unis, qui a entraîné moins de dégâts que prévu.

Vers 10H25 GMT (12H25 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s'échangeait à 111,08 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 28 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance grimpait de 9 cents, à 85,46 dollars.

La journée de lundi était fériée à Londres, entraînant l'absence de nombreux opérateurs sur les marchés.

Le passage de l'ouragan Irène, relégué dimanche matin en tempête tropicale, a perturbé les transports sur la façade est des Etats-Unis et amoindri la demande: les trois aéroports de New York ont été fermés, entraînant l'annulation de quelque 10'000 vols, et devaient rouvrir lundi, tandis que les automobilistes sont restés calfeutrés chez eux.

Irène avait atteint New York samedi soir. Le ville a néanmoins été largement épargnée par cette tempête qui a fait au moins 18 morts sur l'ensemble de la côte est, et la vie reprenait son cours dimanche soir.

"L'impact (de l'ouragan)... semble être minime", ont relevé les analystes de la note spécialisée The Schorke Report, cités par l'agence Dow Jones Newswires.

L'activité des raffineries, notamment dans le port de New York, a d'ailleurs peu été affectée par le passage d'Irène.

Les intervenants des marchés avaient été rassurés vendredi par le discours du patron de la Fed, Ben Bernanke, qui n'avait pourtant rien annoncé de concret.

Le patron de la banque centrale s'est contenté de dire que son institution ferait "tout son possible" pour garantir croissance et stabilité des prix, tout en appelant les élus à des mesures de relance budgétaire, jugeant qu'ils disposent de plus de marge.

Mais l'annonce de la prolongation d'une journée de la réunion (de politique monétaire) de septembre a fait naître l'espoir d'une nouvelle politique de relance avec à terme l'injection de liquidités pour soutenir l'économie.

Cette interprétation a poussé les marchés boursiers vers le haut et tiré le dollar à la baisse, ce qui en général a tendance à soutenir la valeur des matières premières libellées en monnaie américaine.

fah



(AWP / 29.08.2011 13h06)


Commenter Le brut hésitant après le passage d'Irène sur la côte est des Etats-Unis


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite