Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en nette baisse à New York avant l'intervention de Bernanke

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient nettement vendredi à l'ouverture à New York, les intervenants du marché attendant avec nervosité une intervention du président de la banque centrale des Etats-Unis, le premier pays consommateur d'or noir.

Vers 13H05 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre s'échangeait à 84,01 dollars, en baisse de 1,29 dollar par rapport à la veille.

"Les marchés attendent le discours du président de la Fed Ben Bernanke", ont expliqué les analystes de Commerzbank.

"La question cruciale est de savoir s'il va annoncer, comme l'an dernier, de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif", qui consistent à faire marcher la planche à billet pour injecter des liquidités dans l'économie, ont-ils ajouté.

M. Bernanke doit s'exprimer à 14H00 GMT, lors d'une conférence organisée à Jackson Hole, dans l'ouest des Etats-Unis. Cette intervention a lieu au moment où les marchés s'inquiètent d'un retour en récession de la première économie mondiale.

Elle est d'autant plus attendue que lors du même événement l'an dernier, le responsable avait indiqué que l'institution qu'il préside envisageait de se lancer dans de nouvelles mesures de relance monétaires, concrétisées quelques semaines plus tard.

Entre ce discours et la fin de l'année 2010, les prix du brut avait flambé de 30%, a rappelé Commerzbank.

Cette année, "nous n'attendons pas une telle annonce, et les cours pourraient donc se retrouver sous pression", ont ajouté les analystes de la banque.

En attendant ce discours, le marché pétrolier a peu réagi à une révision à la baisse du taux de croissance des Etats-Unis pour le deuxième trimestre, à 1,0% en rythme annuel par rapport au premier, contre une première estimation à 1,3%.

Les économistes anticipaient un ajustement à la baisse un peu moins marqué.

"Il est peu probable que (Ben Bernanke) apporte au marché ce qu'il veut, c'est-à-dire plus de mesures de relance, le brut se dirige donc vers une journée de baisse", a estimé Matt Smith, de Summit Energy.

Selon l'analyste, les cours pourraient recevoir cependant "un soutien mineur" de l'ouragan Irène, qui devrait frapper samedi la côte est des Etats-Unis et "pourrait affecter l'activité des raffineries" de ces régions.

"En plus des espoirs qui entourent le discours de M. Bernanke à Jackson Hole, les marchés gardent un oeil attentif sur la situation en Libye, évaluant l'ampleur et le calendrier de possibles exportations du pays", ont relevé les analystes de Barclays Capital.

Alors que le colonel Mouammar Kadhafi reste introuvable, des avions britanniques ont bombardé un QG du leader libyen à Syrte.

cha



(AWP / 26.08.2011 15h31)


Commenter Le brut en nette baisse à New York avant l'intervention de Bernanke


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite