Menu
RSS
A+ A A-

Asie: marché peu actif, en attendant le président de la Fed (85,20 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés vendredi matin lors des échanges électroniques en Asie, dans un marché peu actif, avant le discours très attendu du patron de la banque centrale américaine (Fed).

Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre cédait 10 cents à 85,20 USD et le baril du Brent de la Mer du Nord pour livraison en octobre prenait 19 cents à 110,81 USD.

"On attend de voir ce que la Fed va dire", a déclaré Bart Melek, chef de la stratégie sur les matières premières chez TD Securities.

Prévu à Jackson Hole (Wyoming, ouest des Etats-Unis) vendredi, le discours du président de la Fed Ben Bernanke est particulièrement attendu au moment où les marchés craignent un retour en récession de la première économie mondiale, qui est aussi le premier consommateur de pétrole.

Les investisseurs s'interrogent sur le ton qu'adoptera Ben Bernanke, et spéculent sur l'évocation de possibles nouvelles mesures de relance monétaire.

Les investisseurs continuent également de suivre les développements en Libye, qui influent surtout sur les cours du Brent.

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, dont la tête a été mise à prix et reste introuvable, a appelé jeudi à la résistance. A Tripoli, les rebelles combattent les pro-Kadhafi encore présents et tentent sur le front Est de progresser vers Syrte.

Avant le début de la révolte, à la mi-février, la Libye exportait quelque 85% de sa production, vers l'Europe.

Aux Etats-Unis, l'ouragan Irène devrait éviter les zones d'extraction d'hydrocarbures du golfe du Mexique, qui représentent plus du quart de la production américaine de brut.

La veille, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre a terminé à 85,30 dollars, en hausse de 14 cents.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a gagné 47 cents à 110,62 dollars.

rp



(AWP / 26.08.2011 06h26)


Commenter Asie: marché peu actif, en attendant le président de la Fed (85,20 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite