Menu
RSS
A+ A A-

Le prix en hausse à New York avant Irène et la Fed

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient jeudi à l'ouverture à New York, alors que le marché attendait l'arrivée de l'ouragan Irène aux Etats-Unis et une intervention du président de la banque centrale américaine (Fed).

Vers 13H15 GMT (15H15 HEC), sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre s'échangeait à 85,99 dollars, en hausse de 83 cents par rapport à la veille

L'ouragan Irène progressait jeudi vers le sud des Bahamas et se dirigeait vers la côte est des Etats-Unis, qu'il devrait toucher samedi. Selon les services météorologiques américains, il ne devrait pas traverser le golfe du Mexique, où est concentré plus du quart de la production américaine de brut, mais remonter le long de la côte vers le nord-est.

"Le marché (pétrolier) est emmené par les produits raffinés. L'essence et le fioul de chauffage sont en nette hausse avant l'arrivée d'Irène: le marché s'inquiète de possibles perturbations de l'activité des raffineries de la côte est, autour de New York", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best.

"S'il n'y a pas de dégâts, on pourrait voir les prix des produits raffinés retomber, mais pour l'instant, le marché procède à des achats par précaution", a-t-il ajouté.

"L'autre sujet que le marché pétrolier suit, c'est Ben Bernanke", le président de la Fed, qui doit s'exprimer vendredi lors d'une conférence à Jackson Hole (ouest des Etats-Unis), a relevé l'analyste.

Alors que la croissance est restée très faible au premier semestre, et après un mois de tempête financière, les intervenants des marchés s'interrogent sur la tonalité de son discours. Selon certains, il pourrait même indiquer que l'institution qu'il préside envisage de nouvelles mesures de relance.

Par ailleurs, "le retour du pétrole libyen sur le marché reste incertain, et la situation de force majeure au Nigeria se traduit par de nouvelles perturbations de l'offre", ont relevé les analystes de Barclays Capital.

La compagnie anglo-néerlandaise Shell a déclaré mardi la "force majeure" sur une partie de ses exportations de pétrole au Nigeria, premier producteur africain d'or noir, dont le brut léger est très recherché. Plusieurs "incidents" ont causé des fuites de ses oléoducs.

ft



(AWP / 25.08.2011 15h50)


Commenter Le prix en hausse à New York avant Irène et la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite