Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York avant les stocks aux USA

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole progressaient légèrement mercredi à l'ouverture à New York, soutenus par un indicateur économique meilleur que prévu aux Etats-Unis, en attendant les chiffres hebdomadaires sur l'évolution des réserves pétrolières américaines.

Vers 13H05 GMT/15h05 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre s'échangeait à 85,96 dollars, en hausse de 52 cents par rapport à la veille.

Il avait pris environ trois dollars sur les deux premières séances de la semaine.

Les commandes de biens durables ont bondi de 4,0% aux Etats-Unis en juillet par rapport au mois précédent, soit bien plus que prévu, tirées par les l'aviation civile. Mais même si l'on exclut le secteur des transports, l'indicateur s'affiche en hausse, alors que les économistes attendaient un recul.

Ce chiffre "a apporté une bonne nouvelle sur le front économique", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Le marché reste inquiet de la situation en Libye, parce qu'on ne sait pas où se trouve (Mouammar) Kadhafi, et craint que les violences ne se poursuivent plus longtemps" que ce que l'on pensait en début de semaine, a-t-il poursuivi.

Les combats continuaient mercredi à Tripoli et le leader libyen refusait toujours de céder. Le pays produisait 1,6 million de barils de brut par jour avant l'insurrection et en exportait la plus grande partie vers l'Europe.

"Le marché ne veut apparemment pas croire en un retour rapide de la production de pétrole en Libye", ont observé les analystes de Commerzbank, notant que les cours n'ont pas baissé malgré l'effondrement du régime.

Pourtant, "les compagnies pétrolières sont déjà en route pour la Libye. (Mais) cette actualité est reléguée au second plan par les spéculations de nouvel assouplissement monétaire aux Etats-Unis", où le président de la banque centrale doit s'exprimer vendredi, ont-ils ajouté.

Le marché pétrolier attendait par ailleurs pour 14H30 GMT mercredi les statistiques hebdomadaire sur les stocks de pétrole aux Etats-Unis.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires anticipent une hausse de 1,3 million de baril des stocks de brut, une baisse de 900'000 barils pour l'essence et une progression de 700'000 barils pour les produits distillés (dont le gazole et fioul de chauffage).

rp



(AWP / 24.08.2011 15h31)


Commenter Le brut en hausse à New York avant les stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite