Menu
RSS
A+ A A-

Deuxième séance de hausse pour le brut à New York

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont fini en hausse mardi à New York, profitant de la tonalité positive des places financières avant une intervention du président de la banque centrale américaine, sur un marché attentif à l'évolution de la situation en Libye.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre a terminé à 85,44 dollars, en hausse de 1,02 dollar par rapport à la veille. Il avait pris deux dollars lundi.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a progressé de 95 cents à 109,31 dollars.

"Le pétrole se renchérit ces derniers jours", a constaté Rich Ilczyszyn, de la maison de courtage MF Global.

"On peut l'attribuer à plusieurs facteurs, notamment à l'affaiblissement du dollar, puisque la Réserve fédérale va garder ses taux faibles en 2012 et jusqu'en 2013. On attend des déclarations vendredi, et je pense que les cours des matières premières prennent en compte le fait qu'elle va peut-être laisser la porte ouverte à de nouvelles mesures d'assouplissement", a poursuivi l'analyste.

Le président de la banque centrale, Ben Bernanke, doit prononcer vendredi un discours très attendu, après un mois de tempête financière, et au moment où la croissance semble battre de l'aile aux Etats-Unis.

Certains intervenants des marchés spéculent sur l'adoption de nouvelles mesures de relance, sous la forme d'injections de liquidités, avec plusieurs conséquences sur les marchés financiers.

Cela a pesé sur la valeur du dollar, rendant le brut plus intéressant pour les acheteurs munis d'autres devises. Cela a également soutenu les places boursières, réconfortant les opérateurs du marché pétrolier, moins inquiets de voir une débâcle financière entraîner les Etats-Unis et l'Europe dans une nouvelle récession susceptible d'affecter la demande d'énergie.

Les marchés, boursiers et de matières premières, ont aussi été encouragés par un indicateur en Chine, où l'indice PMI de la banque HSBC a montré une légère contraction de l'activité manufacturière en août, mais moins marquée qu'en juillet.

"La situation de l'économie mondiale semble se stabiliser, ou du moins les mauvaises nouvelles se font moins nombreuses ces derniers jours. Les marchés boursiers se reprennent un peu", a commenté Tom Bentz, de BNP Paribas.

En Libye par ailleurs, "les combats se poursuivent, mais le marché croit en une fin proche du régime de Kadhafi et en un retour du brut libyen sur le marché dans quelques mois", a-t-il ajouté.

Les rebelles ont pris mardi le contrôle du quartier général de Mouammar Kadhafi à Tripoli. L'Otan a estimé que la fin du régime était "proche".

Si un retour du brut libyen devrait peser sur les cours du Brent, "un retour du baril sous 100 dollars, comme avant le début des combats il y a six mois, n'est pas probable", ont estimé les analystes de Commerzbank.

"D'abord en raison des spéculations sur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire par la banque centrale américaine. Ensuite parce que l'Arabie Saoudite devrait revenir sur l'augmentation de son offre effectuée ces derniers mois lorsque la production libyenne redémarrera", ont-ils expliqué.

rp



(AWP / 24.08.2011 06h21)


Commenter Deuxième séance de hausse pour le brut à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite