Menu
RSS
A+ A A-

le brut ouvre en hausse à New York, le baril à plus de 85 dollars

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient mardi à l'ouverture à New York, profitant de la tonalité positive des places boursières, sur un marché attentif à l'évolution de la situation en Libye.

Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre s'échangeait à 85,06 dollars, en hausse de 66 cents par rapport à la veille.

"La situation de l'économie mondiale semble se stabiliser, ou du moins les mauvaises nouvelles se font moins nombreuses ces derniers jours. Les marchés boursiers se reprennent un peu", a commenté Tom Bentz, de BNP Paribas.

Wall Street, baromètre du moral des marchés en ces périodes de tourmente financière, s'orientait vers une ouverture en hausse mardi, après déjà un petit rebond lundi.

Non seulement cette tendance rassurait les opérateurs des marchés pétroliers, moins inquiets de voir une débâcle boursière entraîner les Etats-Unis et l'Europe dans une nouvelle récession susceptible d'affecter la demande d'énergie, mais elle se traduisait aussi par un recul du dollar, valeur refuge pour l'investisseur anxieux.

Tout affaiblissement du billet vert a tendance à soutenir les cours du brut, devenu plus intéressant pour les acheteurs munis d'autres devises.

Le marché suivait de près la situation en Libye, où les exportations de pétrole ont été quasi interrompues depuis le début de l'insurrection contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi.

"Les combats se poursuivent, mais le marché croit en une fin proche du régime de Kadhafi et en un retour du brut libyen sur le marché dans quelques mois", a expliqué M. Bentz.

Selon l'analyste, cette perspective pesait sur les cours à Londres, le brut libyen alimentant essentiellement le marché européen. Le baril de Brent ne prenait que 18 cents, à 108,54 dollars.

De violents combats faisaient rage mardi autour du complexe résidentiel du dirigeant libyen. L'Otan a estimé que la fin du régime était "proche".

Si un retour du brut libyen devait peser sur les cours du Brent, "un retour du baril sous 100 dollars, comme avant le début des combats il y a six mois, n'est pas probable", ont estimé les analystes de Commerzbank.

"D'abord en raison des spéculations de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire par la banque centrale américaine. Ensuite parce que l'Arabie Saoudite devrait revenir sur l'augmentation de son offre effectuée ces derniers mois lorsque la production libyenne redémarrera", ont-ils expliqué.

rp



(AWP / 23.08.2011 15h31)


Commenter le brut ouvre en hausse à New York, le baril à plus de 85 dollars


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite