Menu
RSS
A+ A A-

Fort rebond du brut à New York, soutenu par la Libye

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont fini sur un fort rebond lundi à New York, tandis qu'ils baissaient à Londres, les opérateurs spéculant sur un retour du pétrole libyen sur le marché européen alors que les rebelles sont entrés dans Tripoli.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre, dont c'était le dernier jour de cotation, a terminé à 84,12 dollars, en hausse de 1,86 dollar par rapport à vendredi.

Le contrat à échéance en octobre, référence à partir de mardi, a progressé de 2,01 dollars à 84,42 dollars.

A Londres, en revanche, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre a cédé 26 cents à 108,36 dollars, après un plongeon jusqu'à 105,15 dollars plus tôt dans la journée.

"L'écart entre le Brent et les cours à New York se réduit", a constaté Bart Melek, de TD Securities.

Selon l'analyste, deux facteurs poussaient les opérateurs du marché pétrolier à délaisser le marché européen au profit de la place new-yorkaise: "l'annonce que les hostilités pourraient toucher à leur fin en Libye", et "les attentes de mesures de la Réserve fédérale" américaine.

Les rebelles ont lancé une offensive décisive pendant le week-end sur Tripoli, dont ils contrôlaient lundi la majeure partie. La plupart des dirigeants occidentaux, dont le président américain Barack Obama, ont estimé que le régime de Mouammar Kadhafi, traqué, touchait à sa fin.

Le pays produisait avant l'offensive occidentale 1,6 million de barils par jour de brut léger, facile à raffiner, dont il exportait la plus grande partie vers le marché européen. Les exportations ayant été quasi interrompues depuis le printemps, les cours à Londres, historiquement proches des prix à New York, s'étaient envolés.

"On voit s'inverser les échanges liés au printemps arabe", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best.

"Je suis optimiste sur le fait qu'on verra une grande partie du pétrole (produit par la Libye) revenir sur le marché dans deux ou trois mois, mais le marché reste prudent, parce qu'il se rend compte que (le régime de Mouammar Kadhafi) n'est pas fini pour l'instant", a-t-il ajouté.

Pour Jason Schenker, de Prestige Economics, "une résolution du conflit libyen serait modestement baissière pour les prix du brut, mais il est moins probable qu'on observe une chute de 10 ou 20 dollars" du baril.

D'abord parce qu'il "pourrait falloir six à douze mois avant que la production de brut ne revienne à plus d'un million de barils par jour", mais aussi parce que "le succès des rebelles libyens pourrait inspirer d'autres groupes dans des pays producteurs de pétrole", a-t-il expliqué.

Les cours, qui avaient chuté de 3,6% la semaine dernière à New York, ont bénéficié aussi d'une accalmie sur les places boursières, le Dow Jones évoluant en hausse au moment de la clôture du Nymex.

Les investisseurs spéculent notamment sur l'annonce de possibles nouvelles mesures de soutien à l'économie lors du discours que doit prononcer vendredi le président de la banque centrale des Etats-Unis, Ben Bernanke.

Autre facteur positif pour les cours sur le marché américain: l'ouragan Irène, qui menaçait lundi Porto Rico, la République dominicaine et Haïti, avançait vers la Floride, selon les services météorologiques américains.

Il pourrait donc menacer la production américaine de brut dans l'est du golfe du Mexique et l'activité des raffineries sur la côte.

rp



(AWP / 23.08.2011 06h22)


Commenter Fort rebond du brut à New York, soutenu par la Libye

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 janvier 2017 à 18:13

Le pétrole baisse, les données de l'Opep et du gouvernement …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, les données publiées par le gouvernement américain et par l'Opep ravivant...

mercredi 18 janvier 2017 à 18:12

Le pétrole baisse, les données de l'Opep et du gouvernement …

rassurent pas:rassurent pas

mercredi 18 janvier 2017 à 15:51

Le pétrole ouvre en nette baisse à New York, craintes sur la…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mercredi, les risques d'un regain de la production nord-américaine limitant le...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:56

OPEP: production de pétrole en baisse mais au-delà de l'acco…

Vienne: La production de pétrole de l'OPEP a chuté en décembre mais reste bien au-dessus des niveaux prévus par l'accord du 30...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:27

Les députés interdisent en commission l'exploration et l'exp…

Paris: Les députés ont interdit l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, huiles et gaz de schiste, lors de l'examen mardi soir...

mercredi 18 janvier 2017 à 12:31

Le pétrole recule, le pétrole de schiste reprend à plein rég…

Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que les extractions de pétrole de schiste reprennent, compensant les...

mercredi 18 janvier 2017 à 12:03

Rosneft se retire du capital du raffineur italien Saras

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi la vente de sa participation de 12% du raffineur italien Saras à...

mercredi 18 janvier 2017 à 05:02

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse mercredi en Asie, portés par un affaiblissement du billet vert victime de déclarations de...

mardi 17 janvier 2017 à 18:36

Le pétrole stable, les producteurs américains augmentent le …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens, les marchés restant prudent alors que la production américaine augmente...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite