Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York, le marché scrute la Libye

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient lundi à l'ouverture des échanges à New York, dans un marché animé par l'évolution de la situation en Libye, où l'entrée des rebelles dans Tripoli nourrissait l'espoir d'une reprise proche des exportations du pays.

Vers 13H15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 84,10 dollars, en hausse de 1,92 dollar par rapport à vendredi.

A l'inverse, à Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance octobre cédait 1,45 dollar à 107,17 dollars.

"On voit s'inverser les échanges liés au printemps arabe: acheter le Brent et vendre le WTI", le brut échangé à New York, a expliqué Phil Flynn, de PFG Best.

"L'absence du brut libyen a fait que l'offre de brut léger est faible sur le marché européen, et donc le Brent est très cher", a-t-il expliqué.

Les rebelles ont lancé une offensive majeure pendant le week-end sur Tripoli, dont ils se sont emparés de plusieurs quartiers. De violents combats ont fait rage lundi matin autour de la résidence du dirigeant Mouammar Kadhafi.

Pour les analystes de Commerzbank, si le régime du dirigeant libyen tombait rapidement, le pays "pourrait reprendre sa production rapidement", et les prix du Brent pourraient repasser sous 100 dollars le baril.

Le pays produisait avant l'offensive occidentale 1,6 million de barils par jour de brut léger, facile à raffiner, dont il exportait la plus grande partie vers le marché européen.

Les exportations ayant été quasi interrompues depuis le printemps, les cours à Londres, historiquement proches des prix à New York, s'étaient envolés.

"Je suis optimiste sur le fait qu'on verra une grande partie du pétrole (produit par la Libye) revenir sur le marché dans deux ou trois mois, mais le marché reste prudent, parce qu'il se rend compte que (le régime de Mouammar Kadhafi) n'est pas fini pour l'instant", a relevé Phil Flynn.

Selon l'analyste, les cours sur le marché new-yorkais étaient aussi stimulés par une accalmie des marchés financiers, Wall Street s'orientant vers une nette hausse après une nouvelle semaine noire.

Autre facteur positif pour les cours sur le marché américain: la tempête tropicale Irène, qui menaçait lundi Porto Rico, la République dominicaine et Haïti, a été reclassée en ouragan. Selon les services météorologiques américains, elle se dirige vers la Floride, et pourrait donc menacer la production américaine du golfe du Mexique et l'activité des raffineries sur la côte.

cha



(AWP / 22.08.2011 15h36)


Commenter Le brut en hausse à New York, le marché scrute la Libye


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite