Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule nettement dans un marché prudent surveillant le dollar

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient nettement jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant une série d'indicateurs américains et pénalisé par un net repli des places boursières et un sensible renchérissement du dollar face à l'euro sous pression.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le deuxième jour comme contrat de référence, s'échangeait à 109,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,14 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre perdait 1,39 dollar, à 86,19 dollars.

Les cours du baril creusaient leurs pertes à l'unisson d'un net repli des Bourses européennes, dans des marchés toujours plombés par les inquiétudes sur la zone euro et fébriles avant une série d'indicateurs américains.

Les opérateurs attendent jeudi les chiffres hebdomadaires des nouvelles inscriptions aux chômage, ainsi que les chiffres de l'inflation pour juillet, alors que les craintes restent vives sur la vigueur de l'économie aux Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut.

"La déprime de ces deux dernières semaines risque de contaminer les chiffres économiques, et les données sur l'emploi sont celles qui sont les plus sensibles au sentiment ambiant", ont estimé les analystes de DBS Bank.

Par ailleurs, témoignant du regain de prudence des marchés, le renchérissement de la monnaie américaine face à un euro sous pression rendait moins attractifs les achats de brut, libellés en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le rapport hebdomadaire du Département américain de l'Energie (DoE), diffusé mercredi, "est aussi venu doucher l'enthousiasme des opérateurs, avec une forte hausse des stocks américains de brut" sur la semaine achevée le 12 août, observait David Hufton, du courtier PVM.

"La baisse des stocks d'essence était moins importante que dans les estimations de (la fédération professionnelle) API, et la montée des prix du pétrole enregistrée mercredi était probablement surtout due à un infléchissement du dollar", facteur qui s'inversait jeudi, ajoutait M. Hufton.

Selon lui, outre les préoccupations sur la croissance américaine, les inquiétudes persistantes sur la zone euro devraient continuer de hanter les marchés du pétrole, les mesures proposées mardi par le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel n'ayant pas réussi à enrayer la défiance des investisseurs.

"Il n'y a pas besoin d'être eurosceptique pour être extrêmement préoccupé par la pente dangereuse sur laquelle la zone euro est engagée", remarquait-il.

fah



(AWP / 18.08.2011 12h31)


Commenter Le brut recule nettement dans un marché prudent surveillant le dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite