Menu
RSS
A+ A A-

Réserves d'un gisement en mer du Nord revues en forte hausse (Statoil)

prix du petrole norvègeOslo : Le groupe pétrolier norvégien Statoil a revu mardi en forte hausse les réserves du gisement Aldous Major South dont il avait annoncé la découverte en mer du Nord la semaine dernière et qui pourrait devenir l'un des dix plus gros gisements du plateau continental norvégien.


Selon Statoil, Aldous Major South "communique", comme pressenti, avec un gisement voisin baptisé Avaldsnes, avec lequel il forme un réservoir susceptible de contenir entre 500 millions et 1,2 milliard de barils équivalent-pétrole (bep) extractibles.

"Aldous/Avaldsnes est une découverte pétrolière géante et selon nos estimations, leurs réserves combinées pourraient en faire une des dix plus importantes découvertes de pétrole sur le plateau continental norvégien", a estimé Tim Dodson, un haut responsable de Statoil, dans un communiqué.

"La Norvège n'a pas fait de découverte de pétrole similaire depuis le milieu des années 1980", a-t-il souligné.

En annonçant la découverte d'Aldous Major South le 8 août, Statoil avait indiqué que ses réserves étaient comprises entre 200 et 400 millions de barils équivalent-pétrole (mbep), tandis que celles d'Avaldsnes étaient estimées entre 100 et 400 mbep.

Dans un communiqué, Statoil fait état de "signes très forts" qu'Aldous Major South pourrait contenir entre 200 et 400 mbep supplémentaires.

Cela constitue une excellente nouvelle pour le socle continental norvégien: sous l'effet de l'amenuisement des réserves et de l'absence de découvertes suffisantes pour remplacer les volumes extraits, la production d'or noir du pays scandinave n'a cessé de décliner depuis le pic atteint en 2001.

Elle est aujourd'hui sensiblement inférieure à 2 millions de barils par jour (mbj), contre 3 mbj il y a 10 ans.

C'est aussi de très bon augure pour Statoil, confronté à une production déclinante ces derniers temps.

De nouveaux forages vont maintenant avoir lieu pour déterminer si Aldous/Avaldsnes communique aussi avec le gisement Aldous Major North mais aussi en vue d'affiner les évaluations.

Outre Statoil, qui en détient 40%, Aldous Major South est la propriété de la société publique norvégienne Petoro (30%), d'un autre norvégien, Det norske oljeselskap (20%), et du suédois Lundin (10%).

L'information a été applaudie par les investisseurs: l'action Det norske oljeselskap a bondi de 21% à l'ouverture de la Bourse d'Oslo et celle de Statoil de 1,9%, tandis que Lundin s'adjugeait 6,5% à Stockholm.

Avaldsnes, pour sa part, est la propriété de Lundin (40%), de Statoil (40%) et du danois Maersk (20%).

ds



(AWP / 16.08.2011 10h31)


Commenter Réserves d'un gisement en mer du Nord revues en forte hausse (Statoil)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Statoil se désengage des sables bitumineux au Canada

jeudi 15 décembre 2016

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a annoncé, au prix d'une grosse dépréciation, son désengagement de l'exploitation controversée des sables bitumineux au Canada, une décision saluée par les défenseurs de l'environnement.


- Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 février 2017 à 17:14

Libye: Rosneft signe avec la compagnie nationale pour invest…

Londres: La compagnie d'Etat libyenne NOC a annoncé mardi avoir signé un accord de coopération avec Rosneft, en vue d'investissements du géant...

mardi 21 février 2017 à 15:08

Le pétrole monte nettement à New York, soutenu par l'Opep

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette hausse mardi à New York, le marché restant confiant sur les chances...

mardi 21 février 2017 à 13:20

Opep: l'accord sur la production va continuer de porter ses …

Londres: L'accord de limitation de la production de pétrole devrait permettre aux réserves des pays riches de poursuivre leur baisse en 2017...

mardi 21 février 2017 à 12:57

Norvège: nouveau recul de la production de pétrole en janvie…

Oslo: La production de pétrole de la Norvège, principal producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a reculé en janvier pour le deuxième...

mardi 21 février 2017 à 12:33

Le pétrole monte, porté par un regain d'optimisme des invest…

Londres: Les prix du pétrole montaient mardi en cours d'échanges européens, portés par un regain d'optimisme des investisseurs sur la capacité de...

mardi 21 février 2017 à 10:58

Addax, filiale genevoise de Sinopec, soupçonnée de corruptio…

Genève: Le négociant genevois de matières premières Addax, racheté en 2009 par la China Petroleum and Chemical Corporation (Sinopec), est ciblé pour...

mardi 21 février 2017 à 10:27

Pétrole: CGG décroche un contrat de 6 ans au Brunei

Paris: Le groupe français de services parapétroliers CGG a annoncé mardi avoir décroché un contrat auprès de Brunei Shell Petroleum pour opérer...

mardi 21 février 2017 à 05:10

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mardi, après des informations faisant état d'un recul de la production et...

lundi 20 février 2017 à 23:23

Brésil: le scandale Petrobras va dépasser les frontières du …

Brasilia: L'enquête sur le scandale de corruption Petrobras au Brésil va dépasser les frontières du pays, a déclaré lundi le procureur en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite