Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en hausse à New York après une semaine volatile

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, dans un marché qui semblait se stabiliser après une semaine de volatilité extrême et malgré un nouvel indicateur décevant sur l'économie américaine.

Vers 13H15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 86,13 dollars, en progression de 75 cents par rapport à vendredi.

"Les choses ont été plutôt calmes dans la nuit, on a l'impression que les marchés se stabilisent", a observé Tom Bentz, BNP Paribas, basé à New York.

Les prix ont fait des montagnes russes au cours d'une semaine très volatile. Le baril avait regagné environ 10 dollars depuis son plus bas il y a une semaine avant de terminer vendredi sur une perte de quelques cents.

"La volatilité élevée observée dans toutes les principales classes d'actifs va certainement continuer cette semaine alors que la crise de la dette des deux côtés de l'Atlantique, combinée à une activité économique ralentie, maintiennent les acteurs du marché sous pression", a prévenu Mike Fitzpatrick, de Kilduff Report.

Les indicateurs lundi étaient mitigés. Le recul de l'activité manufacturière de la région de New York s'accélérait en août, selon l'indice Empire State publié lundi par la banque centrale américaine.

Par contre, l'économie japonaise s'est montrée plus résistante que prévu au deuxième trimestre 2011, même si le pays est resté ancré en récession à cause du séisme du 11 mars. Le recul de 1,3% du PIB en rythme annualisé est nettement inférieur à celui redouté par les économistes et laisse espérer un rebond.

Un affaiblissement du dollar et des indicateurs laissant entrevoir une ouverture en hausse à Wall Steet soutenaient par ailleurs le marché pétrolier.

Les chiffres du régulateur des marchés dérivés américains portant sur les positions des courtiers sur le marché pétrolier ont montré que "beaucoup de positions spéculatives ont disparu" la semaine passée, pendant le tumulte des marchés financiers, a souligné Tom Bentz.

Les analystes de Commerzbank notaient de leur côté que l'engagement des courtiers à l'achat restait malgré tout élevé par rapport à la moyenne.

jq



(AWP / 15.08.2011 15h46)


Commenter Ouverture en hausse à New York après une semaine volatile


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite