Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en baisse à New York, les inquiétudes persistent

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient jeudi à l'ouverture à New York, dans un marché qui exprimait une fois de plus ses inquiétudes sur la croissance à venir et la demande d'énergie, s'inscrivant dans le sillage des places boursières.

Vers 13h10 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 82,18 dollars, en recul de 71 cents par rapport à la veille.

"C'est la suite des ventes qui ont commencé hier en fin d'après-midi (mercredi aux Etats-Unis, ndlr) alors que la Bourse continuait de se replier en écho aux inquiétudes sur la capitalisation des banques en Europe et aux Etats-Unis", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le marché pétrolier s'était montré imperméable à la chute des places boursières mercredi, principalement soutenu par une diminution importante et inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis, de plus de 5 millions de barils la semaine passée selon le département de l'Energie.

Mais les inquiétudes autour des crises de la dette publique en Europe et aux Etats-Unis et les conséquences pour la croissance économique à venir continuaient de mettre les investisseurs sous pression jeudi.

Les Bourses européennes se repliaient nettement et l'ouverture de Wall Street s'annonçait incertaine, après une chute de plus de 4% du Dow Jones mercredi.

Le baril réduisait toutefois ses pertes après la publication de chiffres du chômage plus encourageants qu'attendu. Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont en effet continué leur mouvement de baisse lors de la première semaine d'août, avec 395'000 dépôts de demandes.

Le marché restait nerveux, sujet aux revirements brusques et importants.

Pour M. Lipow, le pessimisme des investisseurs venait de la perception que les gouvernements "ne prennent pas assez de mesures" pour contrer le ralentissement économique, alors que les prévisions pour la croissance et la création d'emplois étaient revues à la baisse.

cha



(AWP / 11.08.2011 15h19)


Commenter Ouverture en baisse à New York, les inquiétudes persistent


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite