Menu
RSS

Le brut rebondit à New York en attendant les stocks

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole étaient en forte hausse mercredi à l'ouverture à New York, dans un marché où les investisseurs tentaient de retrouver pied après de lourdes pertes, et en attendant le rapport sur les stocks aux Etats-Unis.

Vers 13H05 GMT/15h05 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 80,72 dollars, en progression de 1,79 dollar par rapport à la veille.

"Les ventes avaient été exagérées ces derniers jours", a indiqué Tom Bentz, de BNP Paribas. Le baril était tombé sous 76 dollars mardi, emporté dans la tourmente des marchés financiers.

Les gains du light sweet crude étaient soutenus par "le meilleur moral" des marchés après la décision de la Réserve fédérale de maintenir son taux d'intérêt directeur quasi nul jusqu'à la mi-2013, ont noté de leur côté les analystes de Commerzbank.

Après quelques hésitations, Wall Street s'était envolé après les annonces de la Fed, alors que le marché du pétrole new-yorkais avait déjà clôturé.

Les marchés boursiers étaient plus partagés mercredi matin, et avec la publication du rapport hebdomadaire du département de l'Energie sur l'état des stocks aux Etats-Unis, Tom Bentz s'attendait à ce que la volatilité se maintienne sur le marché pétrolier.

"Mais pour l'instant il semble que le marché ait trouvé une sorte de plancher", a ajouté l'analyste.

Les chiffres des professionnels américains de l'industrie du pétrole, l'API, qui précède traditionnellement ceux du DoE, se sont révélés haussiers, comptabilisant une diminution des stocks de brut de 5,2 millions de barils.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient de leur côté sur une augmentation des réserves de brut de 1,1 million de barils. Ils s'attendaient également à voir grossir les stocks d'essence (+200'000 barils) et de produits distillés, qui incluent le gazole et le fioul de chauffage (+1,1 million de barils).

rp



(AWP / 10.08.2011 15h35)


Commenter Le brut rebondit à New York en attendant les stocks

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite