Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture sur un petit rebond à New York, avant la Fed

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole étaient en hausse mardi à l'ouverture à New York, s'offrant un impressionnant rebond après être tombés à des niveaux plus vus depuis septembre, dans l'attente d'une réunion de la banque centrale américaine.

Vers 13H10 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 81,44 dollars, en progression de 13 cents par rapport à la veille.

"Après des ventes massives, le marché retrouve de la stabilité", a constaté Phil Flynn, de PFG Best Research.

Après avoir chuté de plus de 6% lundi, le baril a continué sa chute libre dans les échanges électroniques, tombant à 75,71 dollars, un prix plus vu depuis fin septembre. Il accompagnait alors les Bourses asiatiques, qui dévissaient de leur côté dans le sillage de Wall Street, avant d'entamer un impressionnant rebond.

"Hier, tout le monde paniquait, se débarrassait de ses actions. La panique a quelque peu disparu, et on voit un petit rebond de confiance. Sur le marché du pétrole, c'est l'idée que peut-être la destruction de la demande ne sera pas trop forte" dans un contexte de ralentissement économique, a expliqué Phil Flynn.

"Depuis plusieurs jours, le marché prend en compte dans les prix une croissance économique ralentie", a rappelé l'analyste. Entre la clôture du 26 juillet et son plus bas de mardi, le baril de "light sweet crude" a lâché plus de 20 dollars.

Le marché s'attendait à une séance volatile.

La chute des prix pendant les échanges asiatiques a également été alimentée par des indicateurs mitigés en provenance de Chine. La production industrielle a augmenté de 14% en juillet sur un an, un petit tassement. Surtout, la surprise est venue de l'accélération de l'inflation, montée à son plus haut niveau depuis plus de trois ans.

Cette hausse des prix fait craindre à certains un nouveau resserrement de la politique monétaire des autorités chinoises, qui pourrait ralentir la croissance du deuxième plus gros consommateur de pétrole dans le monde.

Les investisseurs avaient les yeux tournés vers la banque centrale américaine, en quête de réconfort après une série de déconvenues pour la première économie mondiale et la débâcle des marchés financiers.

jq



(AWP / 09.08.2011 15h31)


Commenter Ouverture sur un petit rebond à New York, avant la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 octobre 2017 à 06:56

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, toujours influencés par les incertitudes dans la région pétrolière...

lundi 23 octobre 2017 à 21:08

Le pétrole hésite sous l'effet des incertitudes en Irak et d…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en ordre dispersé lundi, influencé par la poursuite...

lundi 23 octobre 2017 à 18:19

Le pétrole recule en Europe, pénalisé par le dollar fort

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens, alors que le dollar remontait dans un marché toujours très attentif...

lundi 23 octobre 2017 à 16:48

France: les prix des carburants ont encore reculé la semaine…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 23 octobre 2017 à 15:44

Le pétrole monte sous l'influence de l'Irak et du forage amé…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, influencé par des statistiques sur le...

lundi 23 octobre 2017 à 12:18

Le pétrole recule, pénalisé par la vigueur du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le dollar remontait dans un marché toujours très...

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite