Menu
RSS

Pause sur les prix du pétrole à New York après trois séances de hausse

prix-du-petrole

Les prix du pétrole ont observé une pause jeudi à New York après trois séances consécutives de progression, se repliant après la réouverture partielle de l'oléoduc Trans Alaska et de mauvais indicateurs économiques aux Etats-Unis.


Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en février a terminé à 91,40 dollars, en recul de 46 cents par rapport à la veille.

Depuis le début de la semaine, le baril avait engrangé jusque là près de quatre dollars.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord a perdu 6 cents à 98,06 dollars.

"On assiste à quelques prises de bénéfices", a expliqué Antoine Halff, de Newsedge Group.

Les indicateurs publiés aux Etats-Unis ont contribué à refroidir l'enthousiasme: les nouvelles inscriptions au chômage ont commencé l'année en forte hausse pour remonter à leur plus haut niveau depuis un peu plus d'un trimestre, tandis que l'augmentation des prix à la production s'est accélérée en décembre.

"Cela devrait abaisser les attentes sur la demande, tandis que les chiffres de l'inflation pourraient signifier des mesures de soutien à l'économie moins importantes", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best Research.

L'oléoduc Trans Alaska, fermé depuis la détection d'une fuite samedi, a été remis provisoirement en service mardi pour éviter le gel du pétrole qu'il contient.

Les problèmes rencontrés sur cette infrastructure, source importante d'approvisionnement pour la côte ouest des Etats-Unis, avaient largement contribué à soutenir les prix du brut ces derniers jours.

La date définitive de remise en service complète restait incertaine. La ligne devait encore être coupée pendant 36 heures au cours du week-end pour des travaux de réparation, ont souligné les analystes de JPMorgan Global Commodities Research.

Le fort recul du dollar jeudi n'a pas permis de continuer d'alimenter la progression des cours du brut.

L'écart entre le prix du WTI et celui du baril de Brent échangé à Londres restait important: ce dernier a atteint 98,67 dollars en séance jeudi, avant de lui aussi s'afficher en baisse.

Il s'est ainsi établi non loin du sommet de 98,85 dollars enregistré la veille, qui représentait son plus haut niveau depuis octobre 2008, avec le seuil des 100 dollars en ligne de mire.

"La question de savoir si les prix du pétrole allait passer au-dessus de 100 dollars le baril en 2011 a été résolue très tôt dans l'année. Le 11 janvier, la valeur de plus d'une douzaine de types de baril de brut en Asie, en Australie et dans la mer du Nord a dépassé les 100 dollars", ont noté les analystes de Barclays Capital.

rp

(AWP/14 janvier 2011 06h20)

Commenter Pause sur les prix du pétrole à New York après trois séances de hausse

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 29 mai 2017 à 11:36

Reprise des barrages filtrants autour des dépôts pétroliers

Paris: Des conducteurs de camions transportant des matières dangereuses (carburant, gaz, produits chimiques...) ont repris lundi, après une pause dominicale, la grève...

lundi 29 mai 2017 à 05:58

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi en Asie, les marchés redoutant que la décision de l'Opep et...

vendredi 26 mai 2017 à 21:51

Net rebond du pétrole au lendemain de l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi vendredi, le marché se reprenant après sa chute liée à la décision...

vendredi 26 mai 2017 à 18:14

Le pétrole peine à se reprendre avec sa chute liée à l'Opep

Londres: Les cours du pétrole peinaient à se reprendre vendredi en fin d'échanges européens au lendemain d'une forte baisse liée à la...

vendredi 26 mai 2017 à 15:22

Le pétrole reste déprimé au lendemain de l'Opep

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi, restant déprimés au lendemain d'un sommet au cours duquel l'Opep et...

vendredi 26 mai 2017 à 13:54

Le PDG de Total salue la décision de l'Opep de prolonger ses…

Paris: Le PDG du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné, a salué vendredi la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

vendredi 26 mai 2017 à 13:28

Face au casse-tête du schiste américain, l'Opep déçoit les m…

Vienne: Des cours du brut qui flanchent et des analystes réservés: la reconduction des limitations de production décidée par l'Opep et ses...

vendredi 26 mai 2017 à 12:37

Le pétrole essaie de reprendre ses esprits après sa chute li…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs tâchant de reprendre leurs esprits après la lourde...

vendredi 26 mai 2017 à 05:32

Le pétrole se stabilise en Asie

Singapour: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi en Asie après avoir plongé en raison de la déception des investisseurs face à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite