Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, se rapproche de 90 dollars

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient encore jeudi à New York, le baril se rapprochant de 90 dollars sous la pression du pessimisme ambiant autour de la croissance économique mondiale.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 91,42 dollars, en recul de 42 cents par rapport à la veille.

Le baril poursuivait sa baisse après déjà quatre séances consécutives de recul au cours desquelles il a abandonné au total 5,51 dollars. Il valait encore environ 100 dollars le 26 juillet et est descendu jusqu'à 90,64 dollars jeudi dans les échanges électroniques.

Le "pessimisme persistant autour des statistiques économiques dans le monde" faisait pression sur les prix, tout comme "les anticipations pour les chiffres du chômage, très basses en terme de créations d'emploi", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Après des chiffres de croissance faibles aux Etats-Unis vendredi, sur l'activité manufacturière lundi et les dépenses de consommation mardi, le marché se concentrait sur l'emploi, avant la publication vendredi des chiffres officiels mensuels.

Jeudi, le relevé hebdomadaire du département du Travail a montré que les nouvelles inscriptions au chômage avaient très légèrement baissé pendant la dernière semaine de juillet, pour atteindre leur plus bas niveau depuis début avril.

"Le pessimisme est général sur les perspectives de croissance de l'emploi, combinées à tous les problèmes de dette en Europe et aux Etats-Unis, une croissance faible voire quasi nulle au Japon, et des signes d'un ralentissement de l'activité en Chine", a observé Andy Lipow.

Le repli du marché pétrolier était par ailleurs marqué par la réduction de la différence de prix entre le baril de "light sweet crude" et celui de Brent échangé à Londres.

Les chiffres du département de l'Energie publié mercredi ont montré que les stocks à Cushing, Oklahoma (sud), le principal terminal pétrolier américain dont l'engorgement pesait sur les cours du "light sweet crude", s'étaient désormais repliés sept fois au cours des 10 dernières semaines.

rp



(AWP / 04.08.2011 15h41)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, se rapproche de 90 dollars


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

jeudi 16 novembre 2017 à 17:24

Produits pétroliers: recul de la consommation française en o…

Paris: Les livraisons de produits pétroliers, dont les carburants routiers, ont reculé de 5,4% en France en octobre par rapport à la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite