Menu
RSS
A+ A A-

Le brut perd du terrain dans un marché inquiet sur la demande américaine

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, dans un marché inquiet sur la vigueur de la demande énergétique américaine à quelques heures de la publication des niveaux de réserves hebdomadaires d'or noir des Etats-Unis.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre s'échangeait à 115,55 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 91 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 63 cents à 93,16 dollars.

Les inquiétudes sur la demande pétrolière des Etats-Unis, premier consommateur mondial, continuaient de peser lourdement sur les cours du brut, malgré l'adoption in extremis mardi par le Congrès américain d'un texte évitant au pays un défaut de paiement et prévoyant des réductions budgétaires.

Le président américain Barack Obama a ainsi apposé sa signature sur "le plus gros programme de réductions jamais connu par les Etats-Unis, mais son action n'a pas accueillie par le sentiment de soulagement et le rebond du marché auquel il pouvait s'attendre", commentait David Hufton, analyste chez PVM.

En effet, l'accord sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis n'a pas permis de balayer les craintes de voir les agences de notation financière abaisser la note américaine.

De plus, les cours du brut souffraient d'inquiétudes sur un ralentissement généralisé de la reprise de la première économie mondiale, à la suite de la publication ces derniers jours d'indicateurs décevants sur la croissance du Produit intérieur brut (PIB) au deuxième trimestre, sur l'activité manufacturière, et sur la consommation des ménages.

Ces chiffres ont fait l'effet d'un "coup de massue sur les marchés", observait M. Hufton.

Les investisseurs retenaient également leur souffle avant la diffusion mercredi des chiffres de l'emploi dans le secteur privé aux Etats-Unis, avant le rapport sur l'emploi et le chômage américains vendredi, indicateur majeur pour jauger la santé de l'économie du pays.

Et les inquiétudes sur la demande énergétique américaine risquaient d'être alimentées mercredi par la publication hebdomadaire des réserves officielles de pétrole par le département américain de l'Energie (DoE).

Selon les analystes sondés par l'agence Dow Jones Newswires, ce rapport devrait faire état d'une nouvelle forte hausse des stocks de brut lors de la semaine achevée le 29 juillet, de 1,1 million de barils, d'un recul des réserves d'essence de 100.000 barils, et d'une chute des stocks de produits distillées (dont le gazole et le fioul de chauffage) de 1,7 million de barils.

Actuellement, "la demande ne parvient pas à suivre le rythme de la croissance de l'offre", notaient les analystes de Commerzbank.

fah



(AWP / 03.08.2011 12h50)


Commenter Le brut perd du terrain dans un marché inquiet sur la demande américaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 18 janvier 2018 à 06:45

Le pétrole continue de monter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter jeudi en Asie, favorisés par des estimations jugées positives sur les stocks de brut...

mercredi 17 janvier 2018 à 21:21

Le pétrole soutenu à New York par la vague de froid frappant…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé en légère hausse mercredi, profitant des effets d'une vague de froid qui...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:44

"Pétrole contre nourriture": la condamnation de To…

Paris: Sanction d'une "corruption" ou un "jugement moral"? La Cour de cassation a examiné mercredi le recours du pétrolier Total, condamné en...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole se reprend dans un marché hésitant face à la prod…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens dans un marché proche de ses récents sommets mais qui peine...

mercredi 17 janvier 2018 à 15:31

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production augment…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture mercredi, dans un marché hésitant sur la direction à suivre après...

mercredi 17 janvier 2018 à 12:24

Le pétrole recule, le spectre de la production américaine re…

Londres: Les prix du pétrole reculaient encore mercredi en cours d'échanges européens alors que les marchés s'inquiètent de voir la production américaine...

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite