Menu
RSS
A+ A A-

Le brut sous 96 dollars à New York face à une croissance ralentie

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole reprise de vendredi soir</pNew York - Les prix du pétrole se sont nettement repliés vendredi à New York, sous le coup de chiffres de la croissance montrant un ralentissement aux Etats-Unis, et alors que l'impasse politique à Washington se prolongeait sur la question du plafond de la dette.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre a terminé à 95,70 dollars, en repli de 1,74 dollar par rapport à la veille.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a en revanche perdu 62 cents à 116,74 dollars.

"Le marché continue d'être plombé par les inquiétudes autour de la dette américaine, puis les chiffres de la croissance (américaine) sortent et se révèlent inférieurs aux attentes. Les mauvaises nouvelles s'accumulent, les marchés sont sous pression", a observé Tom Bentz, de BNP Paribas.

L'annonce d'un ralentissement bien plus marqué que prévu de la croissance américaine au deuxième trimestre, de mauvaise augure pour la demande d'or noir du premier consommateur mondial, a plombé les cours du brut.

La croissance économique des Etats-Unis a très nettement ralenti en 2011, atteignant au deuxième trimestre 1,3% en rythme annuel selon une première estimation du gouvernement, là où les économistes tablaient sur 1,8%.

De plus, le gouvernement a fortement révisé le taux de croissance du premier trimestre, désormais estimé à 0,4% contre 1,9% en juin.

Le marché restait par ailleurs pénalisé par l'absence de percée dans les négociations autour du relèvement du plafond de la dette à quelques jours seulement de la date d'un possible défaut de paiement, estimée au 2 août par le Trésor.

La pression est montée d'un cran sur les responsables politiques avant le week-end.

Le président Barack Obama a exhorté le Congrès à sceller un compromis pour éviter un défaut de paiement aux Etats-Unis avant mardi, alors qu'aucune solution ne se dégageait.

Le baril a limité ses pertes en cours de journée, après être brièvement tombé sous 95 dollars, en même temps que le marché boursier.

Dans ce climat morose, les investisseurs gardaient un oeil sur l'évolution de la tempête tropicale Don, qui se dirige vers le Texas.

"Il semble toutefois qu'elle soit affaiblie, et que la région où elle doit toucher terre ne compte pas énormément d'infrastructures pétrolières", a indiqué Tom Bentz.

Le golfe du Mexique est la principale région pétrolière des Etats-Unis, d'où sort environ un quart de la production du pays.

Les analystes de Commerzbank rapportaient que l'arrivée de la tempête avait provoqué la suspension de 7% de la production américaine.

Mais le marché américain ne connaissait pas de problème d'offre, alors que les réserves restaient abondantes comme indiqué dans le dernier rapport hebdomadaire du département de l'Energie.

Le baril échangé à New York a plus souffert que celui du Brent échangé à Londres.

"Cela montre que le marché américain est quelque peu isolé et agit indépendamment", a souligné Jason Schenker, de Prestige Economics.

rp



(AWP / 01.08.2011 07h31)


Commenter Le brut sous 96 dollars à New York face à une croissance ralentie

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 06:53

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

jeudi 23 février 2017 à 17:44

Le monde du pétrole circonspect sur les politiques de Donald…

Londres: Les acteurs internationaux du pétrole s'interrogent sur l'impact de la nouvelle administration américaine sur le marché mondial, au moment où le...

jeudi 23 février 2017 à 17:17

USA: les stocks de pétrole montent moins que redouté, malgré…

New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis et atteint un niveau record, mais leur...

jeudi 23 février 2017 à 15:17

Le pétrole monte sur fond d'optimisme avant les stocks aux U…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York avant des chiffres hebdomadaires particulièrement attendus sur l'offre...

jeudi 23 février 2017 à 12:40

Le pétrole grimpe en attendant les stocks officiels américai…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par une baisse estimée des réserves américaines de brut annoncée...

jeudi 23 février 2017 à 08:46

Pétrole: Maurel et Prom diminue sa perte nette en 2016

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom, qui vient de passer sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina, a divisé sa...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite