Menu
RSS

Le brut achève en hausse une séance très volatile

prix-du-petrole
:

New York - Les prix du pétrole ont fini en hausse mardi à New York, soutenus par l'affaiblissement du dollar au terme d'une séance rendue extrêmement volatile par l'incapacité des responsables politiques américains à s'accorder pour éviter un défaut de paiement des Etats-Unis.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre a terminé à 99,59 dollars, en progression de 39 cents par rapport à la veille.

Hésitants pendant toute la journée, les cours ont grimpé en fin de séance jusqu'à 100,62 dollars, niveau inédit depuis début juin, avant de se replier sous le seuil psychologique des 100 dollars en clôture.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a gagné 34 cents à 118,28 dollars.

"Le seul vrai facteur soutenant les prix du brut, c'est l'affaiblissement du dollar, et aussi les chiffres positifs de la confiance des consommateurs", qui s'est redressée en juillet aux Etats-Unis, a constaté Matt Smith, de Summit Energy.

"Ce n'est pas le mouvement habituel du dollar vers les actifs plus risqués, mais un mouvement de sortie du dollar en raison d'un manque de confiance. Le marché est donc volatil, vu l'incertitude" qui règne sur les marchés, a ajouté l'analyste.

Les élus du Congrès n'étaient toujours pas parvenus mardi à un accord pour relever le plafond de la dette des Etats-Unis. Lors d'un discours diffusé à la télévision lundi soir, le président Barack Obama a exhorté les républicains à éviter un défaut de paiement après le 2 août qui déclencherait une "grave crise économique".

"A long terme, un défaut ne serait pas une bonne nouvelle pour l'économie, et pourrait affecter la demande (de pétrole). Cet aspect finira par jouer, mais à court terme, l'impression qui continue de dominer, c'est que les Etats-Unis ne vont pas faire défaut, donc le marché ne réagit plus à l'évolution des monnaies pour l'instant", a estimé Tom Bentz, de BNP Paribas.

Tout affaiblissement du dollar a tendance à pousser vers le haut les cours des matières premières libellées en monnaie américaines, rendues plus intéressantes pour les investisseurs munis d'autres devises.

Pour Michael Fitzpatrick, de Kilduff Report, la volatilité des échanges "démontre la timidité des intervenants du marché (...) vu l'environnement actuel".

"Avec de faibles volumes d'échanges et des investisseurs qui préfèrent rester à l'écart du marché, le pétrole cherche une direction claire", a-t-il observé.

Du point de vue de l'offre d'or noir, les analystes de Commerzbank ont relevé "des risques potentiels de plus en plus nombreux", qui apportent un soutien au marché.

Dans le golfe du Mexique, une dépression menaçait de se transformer en ouragan, menaçant donc la production d'hydrocarbures de la zone.

"Le marché craint aussi une interruption de l'offre de l'ancien Soudan" après la division du pays, a relevé Commerzbank.

Avec une offre de quelque 500'000 barils par jour, le Soudan du Sud est un fournisseur important pour les marchés asiatiques. Mais l'acheminement du brut pourrait pâtir de la partition du pays, les oléoducs permettant les exportations passant par le Soudan, selon ces analystes.

rp



(AWP / 27.07.2011 06h21)


Commenter Le brut achève en hausse une séance très volatile

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 22 mai 2017 à 21:02

France: les carburants en légère hausse la semaine dernière

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont légèrement redressés la semaine dernière, après trois semaines consécutives de...

lundi 22 mai 2017 à 21:00

Le pétrole finit en hausse, l'Irak en faveur d'une prolongat…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, stimulés par les attentes des investisseurs sur une prolongation des...

lundi 22 mai 2017 à 19:22

L'Irak pour une prolongation de 9 mois des limites de produc…

Bagdad: L'Irak a approuvé la prolongation de neuf mois de la limitation de la production des pays membres de l'Opep, qui vise...

lundi 22 mai 2017 à 18:09

Le pétrole en hausse plus modérée, l'Irak inquiète l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient de façon plus modérée lundi en fin d'échanges européens, l'Irak limitant l'optimisme des investisseurs sur l'accord...

lundi 22 mai 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en hausse à New York, voyants au vert pour …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, tous les voyants s'affichant au vert pour un...

lundi 22 mai 2017 à 13:38

Tunisie: tensions entre forces de l'ordre et manifestants au…

Tunis: Les forces de l'ordre tunisiennes ont fait usage de gaz lacrymogène lundi matin pour repousser des manifestants qui tentaient de pénétrer...

lundi 22 mai 2017 à 12:24

Le pétrole monte encore à quelques jours de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse lundi en cours d'échanges européens, les marchés estimant désormais qu'une poursuite de l'accord de...

lundi 22 mai 2017 à 06:25

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient sur leur montée lundi en Asie, portés par les espoirs de voir l'Opep et d'autres producteurs...

samedi 20 mai 2017 à 11:37

La production de pétrole de schiste, obstacle pour l'Opep

New york: La production américaine de pétrole, notamment de schiste, repart de plus belle et menace les efforts de réduction de l'offre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite