Menu
RSS
A+ A A-

Le brut repart en légère hausse à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole repartaient en légère hausse mardi à l'ouverture à New York, stimulés par un affaiblissement de la monnaie américaine, sur un marché toujours suspendu aux négociations sur le relèvement du plafond de la dette aux Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 99,35 dollars, en progression de 15 cents par rapport à la veille.

Les cours s'étaient repliés de 67 cents lundi, après quatre séances d'affilée de hausse.

Leur rebond mardi "est dû en grande partie à l'affaiblissement du dollar, alors que les négociations sur la dette aux Etats-Unis n'aboutissent à rien", a commenté Tom Bentz, de BNP Paribas.

Lors d'un discours diffusé à la télévision, le président Barack Obama a exhorté les républicains à éviter un défaut de paiement après le 2 août qui déclencherait une "grave crise économique".

A long terme, un défaut ne serait pas une bonne nouvelle pour l'économie, et pourrait affecter la demande (de pétrole). Cet aspect finira par jouer, mais à court terme, l'impression qui continue de dominer, c'est que les Etats-Unis ne vont pas faire défaut, donc le marché réagit plus à l'évolution des monnaies pour l'instant", a estimé M. Bentz.

Tout affaiblissement du dollar a tendance à pousser vers le haut les cours des matières premières libellées en monnaie américaines, rendues plus intéressantes pour les investisseurs munis d'autres devises.

Selon les analystes de Commerzbank, les échanges se caractérisaient par un "faible volume", et donc "l'évolution des cours ne veut pas dire grand chose".

Du point de vue de l'offre d'or noir, ces analystes relevaient "des risques potentiels de plus en plus nombreux", qui soutenaient le marché.

Dans le golfe du Mexique, une dépression menaçait de se transformer en ouragan, menaçant donc la production d'hydrocarbures de la zone.

"Le marché craint aussi une interruption de l'offre de l'ancien Soudan" après la division du pays, a relevé Commerzbank.

rp



(AWP / 26.07.2011 15h46)


Commenter Le brut repart en légère hausse à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite