Menu
RSS

le brut ouvre en nette baisse à New York en raison de la dette US

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole baissaient lundi à l'ouverture à New York, le marché se montrant de plus en plus inquiet face à l'incapacité des responsables politiques américains à se mettre d'accord pour éviter un défaut de paiement du premier pays consommateur d'or noir.

Vers 13h15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 98,90 dollars, en repli de 97 cents par rapport à vendredi.

Les cours, qui restent sur quatre séances d'affilées, avaient flirté avec les 100 dollars en fin de semaine dernière, dépassant brièvement ce seuil pour la première fois depuis début juin.

"Les questions budgétaires n'ont pas été résolues, quel que soit le côté de l'Atlantique dont on parle: la menace d'un abaissement de la note de la dette plane toujours sur les Etats-Unis et de nombreuses questions restent sans réponse après le sommet de l'Union européenne", ont observé les analystes de Barclays Capital.

"Si la situation (européenne) a été reléguée au second plan, le feuilleton du plafond de la dette continue de connaître chaque jour de nouveaux rebondissements. Nous pensons que les problème de dette souveraine vont peser sur les prix, sur fond de faibles liquidités pendant l'été, tandis que les fondamentaux (offre et demande, ndlr) vont continuer de soutenir les prix", ont-ils ajouté.

Les négociations se sont poursuivies en coulisses pendant tout le week-end entre les alliés démocrates du président Barack Obama et leurs adversaires républicains pour tenter de parvenir à un accord sur le relèvement du plafond de la dette, sans succès. Faute d'accord, les Etats-Unis risquent le défaut de paiement après le 2 août.

"Le pétrole est sous pression parce que le marché s'inquiète d'une possible baisse de la demande en raison de l'incertitude", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best.

Pour autant, "le marché montre une certaine retenue: il estime qu'un accord devrait être obtenu en fin de compte", a-t-il poursuivi, notant que les marchés obligataires et le dollar réagissaient peu.

cha



(AWP / 25.07.2011 15h31)


Commenter le brut ouvre en nette baisse à New York en raison de la dette US

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite