Menu
RSS
A+ A A-

le brut ouvre en nette baisse à New York en raison de la dette US

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole baissaient lundi à l'ouverture à New York, le marché se montrant de plus en plus inquiet face à l'incapacité des responsables politiques américains à se mettre d'accord pour éviter un défaut de paiement du premier pays consommateur d'or noir.

Vers 13h15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre s'échangeait à 98,90 dollars, en repli de 97 cents par rapport à vendredi.

Les cours, qui restent sur quatre séances d'affilées, avaient flirté avec les 100 dollars en fin de semaine dernière, dépassant brièvement ce seuil pour la première fois depuis début juin.

"Les questions budgétaires n'ont pas été résolues, quel que soit le côté de l'Atlantique dont on parle: la menace d'un abaissement de la note de la dette plane toujours sur les Etats-Unis et de nombreuses questions restent sans réponse après le sommet de l'Union européenne", ont observé les analystes de Barclays Capital.

"Si la situation (européenne) a été reléguée au second plan, le feuilleton du plafond de la dette continue de connaître chaque jour de nouveaux rebondissements. Nous pensons que les problème de dette souveraine vont peser sur les prix, sur fond de faibles liquidités pendant l'été, tandis que les fondamentaux (offre et demande, ndlr) vont continuer de soutenir les prix", ont-ils ajouté.

Les négociations se sont poursuivies en coulisses pendant tout le week-end entre les alliés démocrates du président Barack Obama et leurs adversaires républicains pour tenter de parvenir à un accord sur le relèvement du plafond de la dette, sans succès. Faute d'accord, les Etats-Unis risquent le défaut de paiement après le 2 août.

"Le pétrole est sous pression parce que le marché s'inquiète d'une possible baisse de la demande en raison de l'incertitude", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best.

Pour autant, "le marché montre une certaine retenue: il estime qu'un accord devrait être obtenu en fin de compte", a-t-il poursuivi, notant que les marchés obligataires et le dollar réagissaient peu.

cha



(AWP / 25.07.2011 15h31)


Commenter le brut ouvre en nette baisse à New York en raison de la dette US


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite