Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, à près de 100 dollars

prix-du-petrole reprise de vendredi soir</preprise de vendredi soir:

reprise de vendredi soir


New York - Les prix du pétrole ont fini en hausse pour la quatrième séance de suite à New York, dans un marché soutenu par l'accord entre dirigeants européens sur la Grèce et espérant une issue positive aux négociations sur la dette aux Etats-Unis.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre a terminé à 99,87 dollars, en progression de 74 cents par rapport à la veille.

En baisse à l'ouverture, les cours ont remonté la pente au fil de la séance, montant à 100,19 dollars en fin de journée, prix inédit depuis début juin.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a gagné 1,16 dollar à 118,67 dollars.

"La tendance du marché est positive. Je ne serais pas surpris que le baril remonte aux alentours de 105 dollars", a commenté Phillip Streible, de la maison de courtage Lind Waldock.

"Les facteurs positifs sont nombreux. On a des statistiques économiques assez bonnes aux Etats-Unis, des bons résultats d'entreprises, une solution sur la dette en Europe et des discussions sur le plafond de la dette aux Etats-Unis", a-t-il énuméré.

Selon l'analyste, les prix ont été tirés vers le haut par des "couvertures de position": les courtiers ont liquidé leurs paris à la baisse, de peur notamment qu'un accord soit obtenu entre démocrates et républicains pendant le week-end pour éviter un défaut de paiement des Etats-Unis.

Le marché est également resté bien orienté au lendemain de l'accord en Europe pour adopter un nouveau soutien financier à Athènes et renforcer l'arsenal de la zone euro face à la crise de la dette. Ces mesures, dont les grands principes avaient été connus dans la journée jeudi, ont été confirmées après la clôture du marché pétrolier.

Autre nouvelle positive pour les cours annoncée jeudi: l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a annoncé qu'elle n'envisageait pas de puiser de nouveau dans ses stocks stratégiques. Ses pays membres avaient annoncé le 23 juin que l'agence allait alimenter le marché avec 60 millions de barils de ces réserves pour compenser l'arrêt des exportations libyennes et la hausse prévue de la demande de brut au troisième trimestre.

"L'optimisme grandissant du marché quant aux questions de dette souveraine, ajouté à une reculade apparente de l'AIE (...) présente l'opportunité pour les prix de sortir de leur fourchette d'évolution récente", ont estimé les analystes de Barclays Capital.

Les prix évoluent depuis la mi-juin entre 90 et 100 dollars.

"Le marché pétrolier est actuellement orienté à la hausse: la plupart des nouvelles sont interprétées de manière positive et les informations négatives ignorées", ont observé les analystes de Commerzbank.

"Après tout, la raison avancée par l'AIE est que l'offre est adéquate. L'agence s'attend par ailleurs à une hausse de la production de pétrole de l'Arabie Saoudite de 10 millions de barils par jour en juillet", ont-ils relevé.

rp



(AWP / 25.07.2011 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, à près de 100 dollars


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite