Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York après un pic à plus de 100 dollars

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont fini en hausse jeudi à New York, après avoir provisoirement franchi 100 dollars en séance pour la première fois depuis début juin, le marché accueillant avec soulagement le projet d'accord entre pays européens sur la dette grecque.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre a terminé à 99,13 dollars, en hausse de 73 cents par rapport à la veille.

Les cours, en hausse pour la troisième séance de suite, ont atteint au plus fort de la journée 100,16 dollars.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique est passé dans le rouge en fin de séance, perdant finalement 64 cents à 117,51 dollars.

"Les événements en Europe ont occupé toute l'attention", a constaté Matt Smith, de Summit Energy.

Sous pression dans les échanges électroniques précédant la séance à la criée à New York, les cours se sont repris alors que les détails du projet d'accord obtenu au sommet de la zone euro ont été connus. L'accord final a été annoncé après la clôture de la séance pétrolière.

Le projet, consulté par l'AFP, prévoit de nouveaux prêts à la Grèce, une réduction du volume de la dette d'Athènes et des conditions plus favorables pour les crédits accordés au pays, mais aussi à l'Irlande et au Portugal. Il renforce également le dispositif de l'Union européenne pour prévenir que la crise ne touche d'autres pays.

"Le fait qu'un accord ait été trouvé supprime un poids qui pesait sur le marché et une source d'inquiétude pour l'économie: va-t-on subir un choc économique comme en 2008? Cela apaise ces craintes et permet aux scénarios de hausse de la demande d'énergie de revenir au premier plan", a expliqué John Kilduff, d'Again Capital.

Le projet d'accord a par ailleurs été accueilli par une nette progression de l'euro face au dollar. L'affaiblissement du billet vert a tendance à encourager les achats de matières premières, une manière pour les investisseurs de se protéger d'une perte de valeur de leur capital.

L'appréciation de la monnaie européenne "a donné l'élan au marché pour signer une incursion à plus de 100 dollars", a estimé Matt Smith.

Mais "c'est une réaction dictée par l'émotion plus qu'autre chose. Il n'y pas de quoi s'enthousiasmer. L'idée que la Grèce fasse défaut n'est pas vraiment idéale. Le fait que les cours limitent leurs gains reflète (cette) réalité", a tempéré l'analyste.

"Vu les indicateurs économiques, le marché ne s'est pas montré assez fort pour rester au dessus de 100 dollars", a-t-il poursuivi.

En début de journée, les cours avaient été tirés vers le bas par un indicateur industriel en Chine, où l'activité industrielle s'est contractée en juin, selon l'indice de la banque HSBC, au plus bas depuis mars 2009.

Aux Etats-Unis, le nombre d'inscriptions au chômage est remonté la semaine dernière.

rp



(AWP / 22.07.2011 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York après un pic à plus de 100 dollars


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite