Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre sur un fort rebond à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole rebondissaient nettement mardi à l'ouverture du marché à New York, tentant de recouvrer les pertes de la veille enregistrées sur fond de vives inquiétudes autour des conséquences économiques des problèmes de dettes en Europe et aux Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT (15H15 HEC), sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août s'échangeait à 97,53 dollars, en progression de 1,60 dollar par rapport à la veille.

"Ce sont des échanges qui se tiennent dans une fourchette limitée", a observé Rich Ilczyszyn, de Lind-Waldock.

Le baril avait abandonné 1,31 dollar lundi, sous la pression des inquiétudes entourant la crise de la dette en Europe et du raffermissement du dollar qui avait suivi.

"Le contrat fait du surplace depuis des semaines. Le prochain catalyseur viendra des relevés sur l'état des stocks ce soir et demain (mardi et mercredi, en provenance de l'API, l'industrie pétrolière américaine, et du département de l'Energie, ndlr) qui devraient selon les attentes révéler une baisse des stocks de brut, en conséquence les prix se reprennent par rapport aux pertes" de lundi, a expliqué Mike Fitzpatrick, de Kilduff Report.

Le marché pétrolier restait très sensible aux influences externes. L'euro se reprenait mardi, en attendant de nouveaux développements dans les discussions autour de la crise de la dette en Europe, alors que Wall Street se préparait à ouvrir en territoire positif, soutenue par de bons résultats d'entreprises.

L'intérêt pour les actifs plus rémunérateurs profitait aussi au baril de brut.

Les prix ont par ailleurs consolidé leur progression après la publication des chiffres des mises en chantier de logements aux Etats-Unis, qui ont atteint en juin leur plus haut niveau depuis janvier.

Pour Rich Ilczyszyn, le cours du brut devrait se maintenir entre 90 et 100 dollars, sans importantes prises de position de la part des investisseurs alors que les échanges restaient peu étoffés en cette période estivale.

"C'est un paradis pour les courtiers tablant sur le court terme", a estimé Rich Ilczyszyn.

ft



(AWP / 19.07.2011 15h55)


Commenter Le brut ouvre sur un fort rebond à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

lundi 18 septembre 2017 à 12:39

Le pétrole évolue sans grande direction après une forte haus…

Londres: Les prix du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en cours d'échanges européens, mais restaient tout de même proche de...

lundi 18 septembre 2017 à 06:09

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, mais les gains étaient limités par de nouvelles inquiétudes...

vendredi 15 septembre 2017 à 21:09

Face au seuil des 50 dollars, le pétrole new-yorkais fait du…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York, en forte hausse au cours des séances précédentes, se sont heurtés...

vendredi 15 septembre 2017 à 18:06

Le pétrole stable, en nette hausse sur la semaine

Londres: Les cours du pétrole restaient stables vendredi en fin d'échanges européens, les marchés reprenant leur souffle après quatre séances d'affilée de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite