Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en petite hausse à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en petite hausse jeudi à New York, soutenus par des indicateurs encourageants aux Etats-Unis même si l'enthousiasme du marché était limité par les problèmes de dette dans le pays et en Europe.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août s'échangeait à 98,63 dollars, en progression de 58 cents par rapport à la veille.

"Il semble que le marché reçoive un peu de soutien du fait que les ventes de détail ont progressé en juin, que les demandes d'allocations chômage ont reculé la semaine passée et que l'indice des prix à la production a reculé", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best Research.

Le faible rebond des ventes de détail aux Etats-Unis (+0,1% par rapport à mai) s'est révélé une relative bonne surprise puisque les analystes tablaient sur un deuxième recul mensuel consécutif.

Les inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont elles tombées à leur plus bas niveau depuis la mi-avril lors de la première semaine de juillet. Les prix à la production ont enregistré en juin leur premier recul depuis un an.

"Ce qui est positif dans cela, c'est que cela augmente la probabilité d'une troisième vague de mesures de soutien à l'économie", a précisé Phil Flynn.

Les marchés de matières premières ont reçu un coup de fouet mercredi avec l'évocation par le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke, parmi d'autres scénarios, de nouvelles mesures de soutien si l'économie faiblissait.

Toutefois la progression des prix du pétrole restait limitée, alors que les inquiétudes persistaient sur la santé de l'économie mondiale.

"Oui, le fait que la Fed parle d'un troisième programme de soutien est positif pour les prix des matières premières, mais si l'économie est si faible que l'on vient à l'évoquer, peut-être que les perspectives de demande en pétrole vont être moroses, au moins à court terme", a tempéré Phil Flynn.

Les problèmes de dette en zone euro et aux Etats-Unis restaient non résolus.

"D'un côté, le témoignage du président de la Fed a relancé les attentes de soutien monétaire supplémentaire, et de l'autre, la surveillance négative instaurée par Moody's (sur la note de la dette américaine, annoncée mercredi ndlr) pourrait résulter en un recul de l'appétit pour le risque, et ainsi signifier une volatilité importante dans les prix du pétrole au rythme des vents changeants de la macroéconomie", ont observé les analystes de Barclays Capital.

rp



(AWP / 14.07.2011 15h41)


Commenter Le brut ouvre en petite hausse à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite