Menu
RSS

Le brut grimpe, après une nouvelle chute des stocks de brut aux USA

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole grimpaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant d'un regain de confiance des opérateurs sur la demande après une nouvelle forte chute des stocks pétroliers américains, sur un marché toujours favorisé par un affaiblissement du dollar.

Vers 16H15 GMT (18H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août s'échangeait à 119,14 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,39 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,10 dollar à 98,53 dollars.

Après avoir reculé en début d'échanges européens, les cours du baril ont promptement effacé leurs pertes après l'annonce d'une nouvelle chute, lors de la semaine terminée le 8 juillet, des réserves pétrolières américaines, une nouvelle propre à rassurer le marché sur la résistance de la consommation américaine.

Selon le Département américain de l'Energie (DoE), les stocks de brut ont ainsi diminué de 3,1 millions de barils la semaine dernière, plus du double de la baisse attendue par les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

Ces réserves avaient déjà chuté d'environ 15 millions de barils sur les cinq semaines précédentes.

Les stocks d'essence ont eux reculé de 800'000 barils, un repli bien plus prononcé qu'attendu: ils étaient particulièrement surveillés, alors que la fête nationale du 4 juillet, marquée traditionnellement par d'importants déplacements en voiture, représente habituellement le pic annuel de la consommation de carburants dans le pays.

En revanche, les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont progressé de 3 millions de barils, soit bien plus qu'attendu.

Hormis les stocks de brut, les chiffres contenus dans le rapport s'avéraient ainsi plutôt décevants, "la demande apparente et le ralentissement de la cadence des raffineries pointent la faiblesse du marché pétrolier américain", expliquait Christophe Barret, de Crédit Agricole CIB.

"L'arrivée du brut issu des stocks stratégiques (livré fin juin par l'administration américaine) devrait affecter les statistiques américaines au cours des prochaines semaines", entraînant une possible remontée des stocks du pays, prévenait l'analyste.

Les cours du baril profitaient par ailleurs mercredi d'un sensible affaiblissement du dollar, miné par des commentaires du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Ben Bernanke, qui a de nouveau laissé la porte ouverte à une poursuite du soutien financier à l'économie américaine.

Cette dépréciation du billet vert rendait plus attractifs les achats de brut, libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Les marchés pétroliers profitaient de surcroît d'un relatif apaisement des marchés sur la crise des dettes européennes, l'agence de notation Fitch ayant estimé mercredi que le gouvernement italien devrait être en mesure de tenir ses objectifs de réduction du déficit public.

"Les échanges devraient cependant rester volatils, dépendant beaucoup de la nervosité qui continue d'entourer la crise des dettes en Europe" face à l'envolée des taux obligataires espagnols, italiens et irlandais, et alors que les responsables européens pourraient se réunir en urgence en fin de semaine, avertissait cependant Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

rp



(AWP / 13.07.2011 18h40)


Commenter Le brut grimpe, après une nouvelle chute des stocks de brut aux USA

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les Stocks de pétrole brut

  - Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 avril 2017 à 21:04

Le pétrole termine en légère hausse mais reste déprimé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement progressé mardi, ne parvenant guère à sortir de la torpeur dans laquelle ils...

mardi 25 avril 2017 à 18:13

Le pétrole recule un peu, le marché attend les réserves amér…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la baisse mardi en fin d'échanges européens, les marchés avançant au pas à la veille...

mardi 25 avril 2017 à 15:26

Sans élan, le pétrole stagne à l'ouverture à New York

New York: Le pétrole stagnait à l'ouverture à New York mardi, le marché se montrant peu enclin à la prise de risque...

mardi 25 avril 2017 à 12:25

Le pétrole peine à rebondir, la Russie inquiète les marchés

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, la Russie refusant de se joindre aux pays de l'Opep...

mardi 25 avril 2017 à 09:35

Norvège: la production pétrolière augmente en mars

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a progressé en mars, à 1,734 million...

mardi 25 avril 2017 à 07:18

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole a rebondi mardi en Asie en dépit d'incertitudes sur la capacité de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

lundi 24 avril 2017 à 20:56

Le pétrole termine en baisse, souffrant toujours des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi à New York, les investisseurs continuant à s'inquiéter du haut...

lundi 24 avril 2017 à 18:18

Le pétrole repart en petite baisse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse lundi en fin d'échanges européens, dans un marché ballotté entre inquiétudes liées à...

lundi 24 avril 2017 à 18:05

France: les prix des carburants toujours en hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur légère hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite