Menu
RSS
A+ A A-

L'Opep garde sa prévision 2011, croissance stable en 2012

prix-du-petrole Vienne Vienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu quasi inchangée sa prévision 2011 de demande de brut et table sur une croissance stable en 2012, en raison d'incertitudes sur la vigueur de la reprise économique, indique-t-elle mardi à Vienne.

Dans son rapport mensuel publié à son siège, dans la capitale autrichienne, le cartel pétrolier estime que la demande de brut en 2011 devrait s'établir à 88,18 millions de barils/jour (mbj), soit un bond de 1,36 mbj par rapport à 2010. Ce chiffre devrait passer à 89,50 mbj en 2012, estime l'Opep, dont les membres fournissent environ 35% du brut mondial et disposent de plus des 3/4 des réserves.

"L'instabilité de l'économie mondiale affecte négativement le marché pétrolier et impose une grande incertitude à court terme", soulignent les experts de l'Opep.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole reste également prudente pour l'année à venir: "Tandis que la zone OCDE (ndlr: Organisation pour la coopération et le développement économique) devrait être plus dynamique, la croissance des pays en voie de développement devrait être plus faible que cette année".

L'Opep escompte une croissance économique mondiale de 4,1% en 2012 et, selon elle, le ralentissement dans les pays en développement s'explique principalement par la lutte contre l'inflation.

Au sein de l'OCDE, l'Opep compte sur la reprise au Japon en 2012, dont l'économie est très affectée par le tsunami du 11 mars et la catastrophe nucléaire de Fukushima, pour compenser une croissance morose en Europe.

Au niveau de la production, l'Arabie saoudite est passée à l'action: sous l'impulsion de son membre le plus important, l'Opep a pompé 0,52 mbj de plus en juin, à 29,6 mbj, retrouvant son niveau d'avant la crise libyenne. Ryad a répondu ainsi à l'inquiétude des pays consommateurs vis-à-vis de la hausse des prix du pétrole, qui a entraîné la mise sur le marché d'une partie de leurs stocks stratégiques.

La production en Libye, où la rébellion cherche à chasser Mouammar Kadhafi, est passée de 1,56 mbj fin 2010 à 0,11 mbj en juin.

La production de l'Opep reste bien supérieure aux quotas de production (24,84 mbj hors Irak) laissés inchangés, à la fureur de l'Arabie saoudite, lors du dernier sommet de l'organisation en juin.

Sans l'Irak, non soumis à ce régime, l'Opep a pompé 26,9 mbj en juin.

tt



(AWP / 12.07.2011 13h45)


Commenter L'Opep garde sa prévision 2011, croissance stable en 2012


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

mardi 16 janvier 2018 à 15:21

Le pétrole new-yorkais ouvre en baisse après être monté au p…

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture mardi après être monté la veille à son...

mardi 16 janvier 2018 à 12:38

Le pétrole affaibli par une remontée du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts depuis trois...

mardi 16 janvier 2018 à 03:34

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mardi matin en Asie, le Brent refluant après avoir enfoncé lundi la barre...

lundi 15 janvier 2018 à 19:20

Le pétrole new-yorkais toujours au plus haut depuis fin 2014

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a inscrit lundi à la clôture un nouveau plus haut depuis décembre 2014...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite