Menu
RSS
A+ A A-

Nette hausse du brut à New York après un week-end prolongé aux USA

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont nettement progressé mardi à New York, à l'image d'autres matières premières comme l'or et l'argent qui ont été emmenés par l'élan de la semaine précédente après un week-end prolongé aux Etats-Unis.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août a terminé à 96,89 dollars, en progression de 1,95 dollar par rapport à vendredi.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a gagné 2,22 dollars à 113,61 dollars.

"Le marché se rattrape. L'or, l'argent, ont enregistré de forts mouvements depuis un plus bas. Le marché boursier a vraiment bien augmenté la semaine passé et le marché pétrolier, ainsi que d'autres matières premières, attendaient ce signal", a expliqué Rich Ilczyszyn, de Lind-Waldock.

Wall Street avait signé la semaine passée sa meilleure performance hebdomadaire en deux ans, avant de partir en week-end prolongé lundi par la fête nationale américaine.

"Les indicateurs économiques sont en hausse, et les marchés boursiers dans le monde ont progressé au cours des six derniers jours. Cela entretient un certain optimisme sur la demande" de brut, a abondé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Vendredi, les investisseurs avaient pu constater l'accélération inattendue de l'activité de l'industrie manufacturière en juin aux Etats-Unis, selon un indice de l'association ISM.

"D'une manière générale, les éléments fondamentaux du marché sont robustes", ont estimé les analystes de Barclays Capital, qui ont relevé leurs objectifs de prix du brut pour 2012, ajoutant que "les prévisions de demande n'ont pour l'instant pas vraiment déçu par rapport à leur niveau initial".

Ils tablent désormais sur un baril de Brent, échangé à Londres, à 115 dollars l'an prochain, dix dollars de plus que leurs précédentes estimations. Pour le "light sweet crude", ou WTI, échangé à New York, les analystes ont modéré leur révision, en hausse de 4 dollars à 110 dollars en moyenne l'année prochaine.

Les investisseurs restés en congé lundi réagissaient également à l'annonce du feu vert donné par les pays membres de la zone euro au versement d'une nouvelle tranche d'aide à la Grèce, a expliqué Andy Lipow, un soulagement qui n'a toutefois pas complètement dissipé toute inquiétude.

"Il ne s'agit que d'une première tranche, cela va rester une préoccupation dans les semaines à venir", a souligné M. Lipow.

Peu avant la fin de séance à New York, un accès de faiblesse de l'euro face au dollar a un peu limité les gains sur le marché pétrolier.

La monnaie unique a réagi négativement à un abaissement de la note du Portugal par l'agence de notation Moody's de quatre crans, de "Baa1" à "Ba2", faisant basculer le pays dans la catégorie "spéculative".

Lundi, l'agence de notation Standard and Poor's avait affirmé que le plan discuté par les autorités européennes et le Fonds monétaire international (FMI) pour alléger le fardeau de la dette grecque pourrait constituer un défaut de paiement selon ses critères.

rp



(AWP / 06.07.2011 06h21)


Commenter Nette hausse du brut à New York après un week-end prolongé aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 22:35

Brésil: nouvelle mise aux enchères pétrolière, test pour Tem…

Rio de janeiro: Le Brésil met aux enchères mercredi 287 blocs pétroliers, une opération qui aura valeur de test pour le gouvernement...

mardi 26 septembre 2017 à 21:52

Canada: les réserves de brut léger revues en forte hausse

Montréal: L'Office national de l'énergie du Canada a revu mardi en forte hausse les réserves de pétrole brut léger de la province...

mardi 26 septembre 2017 à 21:42

Le pétrole termine en baisse à New York et Londres, freiné p…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et Londres ont terminé en baisse mardi, affectés par des prises...

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite