Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en net repli à New York après des indicateurs décevants

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient vendredi à l'ouverture, après trois jours de hausse, des indicateurs en Europe et en Chine confirmant le ralentissement de l'économie mondiale.

Vers 13h10 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août s'échangeait à 94,03 dollars, en baisse de 1,39 dollar par rapport à la veille.

"Des indicateurs en baisse ont été publiés en Europe et en Chine. Les cours ont du mal à maintenir leur progression alors que les perspectives de demande semblent se dégrader", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best.

"C'est bien de sauver la Grèce et que la zone euro ne s'effondre pas, mais en fin de compte, cela ne veut pas dire que la demande de pétrole va progresser", a-t-il ajouté.

En zone euro, la croissance de l'activité manufacturière a nettement ralenti en juin, l'indice PMI la mesurant tombant à son plus bas niveau depuis un an et demi.

En Chine, deuxième consommateur de brut de la planète, le même indice a reculé à un niveau reflétant une quasi stagnation de l'activité.

Les cours avaient bondi d'environ cinq dollars sur les trois séances précédentes, alors que le Parlement grec adoptait le budget de rigueur, puis sa loi d'application, qui doit lui permettre de recevoir de nouveaux fonds de ses créanciers, l'Union européenne et le Fonds monétaire international.

Non seulement cela avait soulagé les marchés financiers, qui craignaient une faillite du pays, mais cela avait soutenu l'euro, et donc affaibli le dollar. Toute perte de valeur de la devise américaine rend le brut plus intéressant pour les acheteurs disposant d'autres monnaies.

Selon les analystes de Commerzbank par ailleurs, "les dernières estimations de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour juin semblent contredire l'opinion de l'Agence internationale de l'Energie (AIE), pour qui le marché fait face à une pénurie de pétrole".

La production réelle de l'OPEP a en effet augmenté, malgré sa décision début juin de laisser les quotas de ses pays membres inchangés. Depuis, l'AIE, qui représente les pays consommateurs industrialisés, a décidé de puiser dans ses stocks stratégiques pour alimenter le marché.



Commenter Le brut en net repli à New York après des indicateurs décevants


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 18 janvier 2018 à 12:51

Opep: l'offre américaine sera plus importante que prévu cett…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois fait état jeudi d'un rééquilibrage du marché mais revu à...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:08

Le pétrole stable avant les stocks américains et le rapport …

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant le rapport hebdomadaire du Département...

jeudi 18 janvier 2018 à 11:35

Pétrole: l'Irak signe avec BP pour développer les champs de …

Kirkouk (irak): L'Irak a signé jeudi un contrat avec le géant pétrolier britannique BP pour développer la production de pétrole, que Bagdad...

jeudi 18 janvier 2018 à 06:45

Le pétrole continue de monter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter jeudi en Asie, favorisés par des estimations jugées positives sur les stocks de brut...

mercredi 17 janvier 2018 à 21:21

Le pétrole soutenu à New York par la vague de froid frappant…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé en légère hausse mercredi, profitant des effets d'une vague de froid qui...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:44

"Pétrole contre nourriture": la condamnation de To…

Paris: Sanction d'une "corruption" ou un "jugement moral"? La Cour de cassation a examiné mercredi le recours du pétrolier Total, condamné en...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole se reprend dans un marché hésitant face à la prod…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens dans un marché proche de ses récents sommets mais qui peine...

mercredi 17 janvier 2018 à 15:31

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production augment…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture mercredi, dans un marché hésitant sur la direction à suivre après...

mercredi 17 janvier 2018 à 12:24

Le pétrole recule, le spectre de la production américaine re…

Londres: Les prix du pétrole reculaient encore mercredi en cours d'échanges européens alors que les marchés s'inquiètent de voir la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite