Menu
RSS
A+ A A-

Les cours montent; marché optimiste avant un vote crucial en Grèce

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole continuaient de monter mercredi en cours d'échanges européens, toujours portés par l'optimisme des opérateurs avant un vote crucial du Parlement grec sur un nouveau plan d'austérité destiné à garantir la poursuite de l'aide internationale à Athènes.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la Mer du Nord pour livraison en août s'échangeait à 109,79 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, progressant de 1,01 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 87 cents à 93,76 dollars.

Les cours du baril accentuaient leur rebond amorcé depuis le début de la semaine, "alors que les investisseurs attendent le résultat du vote sur le programme d'austérité en Grèce, qui devrait permettre au pays d'échapper au défaut de paiement" s'il est adopté, soulignait Andrew Matharu, de Westhouse Securities.

Les députés grecs devraient voter mercredi le projet de budget pluri-annuel marqué par de nombreuses mesures de rigueur, dont la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI) ont fait une condition sine qua non pour la poursuite de leur soutien financier au pays, au bord de la faillite.

"La Grèce va continuer de focaliser l'attention aujourd'hui et demain", avec un second scrutin prévu jeudi, portant sur la loi d'exécution du programme budgétaire, ajoutait Olivier Jakob, de la société suisse Petromatrix.

"Si le plan est formellement accepté au parlement, cela ne va pas générer un accroissement significatif de la demande sur le marché du pétrole" mais "cela réduira le risque systémique" d'une contagion de la crise aux autres pays fragiles de la zone euro, commentait-il.

Par ailleurs, les opérateurs étaient rassérénés par les estimations de la fédération professionnelle américaine API, qui a fait état mardi soir d'une baisse de 2,7 millions de barils des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, "une chute plus prononcée qu'attendu" selon M. Matharu.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les chiffres hebdomadaires officiels publiés mercredi par le Département américain de l'Energie (DOE) devraient montrer un recul de 1,6 million de barils des réserves américaines de brut, une baisse de 2 millions de barils des stocks d'essence.

En revanche, le DoE devrait annoncer une hausse de 1 million de baril des stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage).

"Si les raffineurs veulent recourir au volume de pétrole issu des réserves stratégiques" des Etats-membres de l'Agence internationale de l'Energie (AIE), ils doivent "réduire leurs stocks pour accueillir ce brut" mis en vente par l'AIE et donc accroître leurs cadences de production, observait M. Jakob.

L'AIE, qui représente les intérêts des pays industrialisés, avait annoncé la semaine dernière qu'elle mettrait sur le marché 60 millions de barils en un mois, issus des stocks stratégiques de ses membres - une décision qui avait fait plonger le cours du Brent de quelque dix dollars sur les séances de jeudi et vendredi.



Commenter Les cours montent; marché optimiste avant un vote crucial en Grèce


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

mercredi 18 octobre 2017 à 19:10

Carburants: hausse de la consommation française en septembre

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont augmenté de 4,1% en septembre par rapport à la même période en 2016...

mercredi 18 octobre 2017 à 18:51

Le russe Rosneft va payer jusqu'à 400 M USD au Kurdistan pou…

Moscou: Le géant semi-public russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi un accord avec les autorités du Kurdistan irakien à qui il...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:56

Le pétrole se stabilise malgré la baisse des stocks américai…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en fin d'échanges européens, la confirmation officielle d'une forte baisse des réserves américaines de...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:19

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de brut au 13/10

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé plus fortement que prévu aux Etats-Unis le semaine dernière, tandis que les réserves...

mercredi 18 octobre 2017 à 16:24

Total confirme être intéressé par des champ pétroliers iraki…

Londres: La compagnie française Total est intéressée par les champs pétroliers irakiens de Majnoun et de Nassiriya, a confirmé mercredi à Londres...

mercredi 18 octobre 2017 à 15:19

Le pétrole new-yorkais monte avant le rapport sur les stocks…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mercredi à l'ouverture, aidé par l'anticipation d'une baisse des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite