Menu
RSS
A+ A A-

Le brut grimpe fortement, grâce au regain d'optimisme sur la Grèce

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole grimpaient fortement mardi en fin d'échanges européens, profitant d'un affaiblissement du dollar face à un euro revigoré, alors que les marchés étaient gagnés par l'optimisme sur la Grèce et le vote d'un nouveau plan d'austérité dans le pays.


Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la Mer du Nord pour livraison en août s'échangeait à 108,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 2,20 dollars par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 91 cents à 91,52 dollars.

"Les prix poursuivent leur rebond et confortent leurs gains, grâce à la bonne tenue des marchés boursiers et un affaiblissement du dollar", soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

La monnaie unique européenne bénéficiait d'un regain de confiance des cambistes, porté par des espoirs de voir le Parlement grec adopter dans les jours à venir un budget d'austérité dont dépend le déblocage de nouvelles aides financières internationales à Athènes.

La sensible dépréciation du billet vert face à l'euro, accentuée après des indicateurs américains décevants - et notamment une nouvelle baisse en juin de la confiance des consommateurs aux Etats-Unis -, rendait plus attractifs les achats de pétrole libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

"Toute l'attention du marché se tourne désormais vers le vote du plan d'austérité grec, qui devrait clarifier les incertitudes actuelles sur les perspectives économiques de la Grèce, et apporter des gages de stabilisation à la zone euro", expliquait Mme Sokou.

La prudence devrait cependant persister parmi les opérateurs au cours des prochains jours, tempérait Bjarne Schieldrop, de la banque SEB.

"Le rebond des prix devrait rester timide avant le vote au Parlement grec. S'il vote contre les mesures d'austérité actuellement en discussion, alors on se rapprochera d'un défaut de paiement qui aggraverait l'aversion des investisseurs pour le risque", relevait-il.

Par ailleurs, le marché continuait de digérer la décision annoncée jeudi par l'Agence internationale de l'Energie (AIE) de mettre en vente sur un mois 60 millions de barils de brut tirés des stocks stratégiques de ses Etats-membres.

Cette annonce avait fait chuter de quelque 10 dollars les cours du Brent sur les séances de jeudi et vendredi, avant que ceux-ci n'esquissent un léger rebond lundi.

L'opération de l'AIE, qui entraînera un surplus d'offre significatif, devrait continuer de peser sur les échanges, d'autant que "l'Agence s'est dite prête à puiser davantage de pétrole issue des réserves stratégiques si cela s'avérait nécessaire", relevait Bjarne Schieldrop.

"La réaction d'Abdallah el-Badri, secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui a demandé à l'AIE de revenir sur sa décision, suggère qu'il n'y a pas eu de concertation entre ces organisations. Cela accroît le risque que les pays de l'Opep réagissent en diminuant leur production si les prix baissaient trop", notait de son côté Commerzbank.



Commenter Le brut grimpe fortement, grâce au regain d'optimisme sur la Grèce

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 février 2017 à 13:20

Opep: l'accord sur la production va continuer de porter ses …

Londres: L'accord de limitation de la production de pétrole devrait permettre aux réserves des pays riches de poursuivre leur baisse en 2017...

mardi 21 février 2017 à 12:57

Norvège: nouveau recul de la production de pétrole en janvie…

Oslo: La production de pétrole de la Norvège, principal producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a reculé en janvier pour le deuxième...

mardi 21 février 2017 à 12:33

Le pétrole monte, porté par un regain d'optimisme des invest…

Londres: Les prix du pétrole montaient mardi en cours d'échanges européens, portés par un regain d'optimisme des investisseurs sur la capacité de...

mardi 21 février 2017 à 10:58

Addax, filiale genevoise de Sinopec, soupçonnée de corruptio…

Genève: Le négociant genevois de matières premières Addax, racheté en 2009 par la China Petroleum and Chemical Corporation (Sinopec), est ciblé pour...

mardi 21 février 2017 à 10:27

Pétrole: CGG décroche un contrat de 6 ans au Brunei

Paris: Le groupe français de services parapétroliers CGG a annoncé mardi avoir décroché un contrat auprès de Brunei Shell Petroleum pour opérer...

mardi 21 février 2017 à 05:10

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mardi, après des informations faisant état d'un recul de la production et...

lundi 20 février 2017 à 23:23

Brésil: le scandale Petrobras va dépasser les frontières du …

Brasilia: L'enquête sur le scandale de corruption Petrobras au Brésil va dépasser les frontières du pays, a déclaré lundi le procureur en...

lundi 20 février 2017 à 18:10

Le pétrole remonte dans un marché calme avec un jour férié a…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens, confirmant le rebond engagé vendredi dans un marché calme en raison...

lundi 20 février 2017 à 17:08

France: les prix des carburants un peu en hausse la semaine …

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement augmenté la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite